NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







​MacBook Pro 2016, Apple se refuse encore à passer au tactile





Les performances et le design sont toujours au rendez-vous malgré un prix toujours prohibitif dans la version 2016 du MacBook Pro. Si des nouveautés attirent l’attention comme la nouvelle « TouchBar » on a surtout l’impression que le groupe fait tout pour retarder le passage aux ordinateurs tactiles.


​MacBook Pro 2016, Apple se refuse encore à passer au tactile
Un ordinateur tactile, on peut l’utiliser aussi comme un ordinateur classique, c’est aussi l’intérêt. Alors quand Apple présente en grandes pompes comme à son habitude les nouveautés de son MacBook Pro 2016, on a comme l’impression qu’il manque quelque chose. « Si le nouveau venu conserve globalement le design du MacBook Pro Retina, il se démarque de son prédécesseur par une quantité de détails. Le trackpad, d'abord, qui semble démesuré sur ce modèle. Deux fois plus grand qu'auparavant, il devient ainsi plus confortable et permet surtout d'effectuer des gestes plus amples et plus précis, un peu comme si on agissait sur l'écran tactile d'un iPad. Revers de la médaille: sa taille oblige à bien écarter les poignets quand on saisit du texte, sous peine de risquer quelques fausses manœuvres involontaires » raconte Le Figaro qui a essayé le petit dernier de la famille MacBook.
 
Par des originalités dont le fabriquant a le secret, les acheteurs seront surpris de voir que la disparition de certaines entrées obligent une fois de plus à s’équiper de nouveaux adaptateurs : « la disparition des connecteurs habituels Thunderbolt, USB 3, HDMI, miniPort HD, etc. (et, au passage, du lecteur de cartes SD) au profit de quatre prises USB-C. Elles servent indifféremment à recharger la batterie de l'ordinateur, à échanger des données avec un disque externe USB ou Thunderbolt, à transmettre l'affichage en HD ou en 4K, et à connecter divers périphériques. Il faudra donc utiliser des accessoires compatibles ou investir dans des adaptateurs. »
 
La nouveauté phare est l’arrivée d’une « Touch Bar » qui à la place des touches de fonction « sert de lecteur d'empreinte digitale. Elle présente l'avantage de pouvoir afficher diverses informations et surtout de s'adapter automatiquement aux applications qu'on est en train d'utiliser. Dans le Finder, on peut ainsi régler facilement la luminosité et le volume en utilisant les icônes correspondantes, ou encore changer le style de présentation des fichiers » continue Le Figaro.
 
Une nouveauté intéressante mais qui n’empêche pas d’avoir l’impression que la marque fait tout pour innover dans un sens différent des autres marques qui proposent toutes des ordinateurs tactiles. Peut-être que la crainte de voir disparaitre la demande pour les iPad y est pour quelque chose.