NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







​Mercato, les clubs français ont dépensé la somme record de 697 millions d’euros





Sur le marché des transferts de footballeurs, la Ligue 1 a pris une ampleur jusqu’ici inégalée. Avec 697 millions d’euros dépensés cet été c’est quatre fois plus que le mercato d’été de l’an dernier. Pour la première fois les achats dépassent les ventes et les premiers chiffres montrent que le football français est monté d’un cran.


ILD
ILD
Cet été il s’est passé quelque chose au niveau du football français. Alors que depuis quelques années le PSG et ses moyens financiers avait imposé un niveau inconnu jusqu’ici en Ligue 1, la victoire du championnat de Monaco et le plafond de verre de la Ligue des Champions ont poussé le club parisien à aller encore plus loin. Le très médiatisé transfert de Neymar est le symbole le plus visible d’un changement assez considérable dans le football français.

« Au total, les clubs de l'Hexagone ont déboursé 697 millions d'euros cet été, sans compter, entre autres, le prêt avec option d'achat de Kylian Mbappé au PSG. C'est quatre fois plus qu'à l'issue de la période estivale de 2016. Le montant des ventes est inférieur - une première depuis quatre ans- et s'établit à 619 millions. Sans surprise, c'est Monaco qui a récolté la plus grosse somme (176,9 millions), tandis que Paris est en tête au niveau des achats (235 millions) » résume L’Equipe. Des chiffres qui donnent le tournis et qui montre bien qu’il s’est passé quelque chose. Vaincu par Monaco et accroché par d’autres clubs français, le PSG a monté la barre encore plus haut et les investissements records, qui ont déclenché nombre de polémiques sur les sommes ahurissantes, semblent porter des fruits. « Après quatre premières journées spectaculaires marquées par une hausse des buts, des affluences et des audiences, les investissements des clubs français constituent des signes très encourageants pour l'avenir », a déclaré le directeur de Ligue de Football professionnel, Didier Quillot, cité sur le site de la LFP.

Certains signes ne trompent pas et montrent que le marché évolue de manière générale : « Le montant total des achats (français + étranger) a été multiplié par 4 par rapport à l’édition 2016 pour atteindre un total de 697M€ d’investissement. Dans le sens inverse, le montant total des ventes (français + étranger) a quasiment doublé pour culminer à 619M€. Pour la première fois depuis 2013, les clubs français ont plus acheté (534M€) que vendu (456M€) à l’étranger. Concernant les transferts franco-français, le montant a quasiment triplé, passant de 56M€ à 163M€ » lit-on sur le site de la Ligue.