NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







​Thomas Pesquet, le dixième français de l’histoire à partir dans l’espace





Mardi 15 novembre le dixième astronaute français à s’élancer dans l’espace va prendre place à bord d’un appareil qui doit décoller du Kazakhstan pour la Station spatiale internationale (ISS). Il doit rester dans l’espace six mois, pas assez pour battre le record de durée d’un français.


DR compte Twitter Thomas Pesquet
DR compte Twitter Thomas Pesquet
L’astronaute français Thomas Pesquet, 38 ans, s’apprête à être le dixième français à s’élever dans l’espace après huit ans de préparation intensive. « Il doit décoller à 21h20 heure de Paris, à bord d'un vaisseau Soyouz lancé depuis Baïkonour, au Kazakhstan. Direction la Station spatiale internationale (ISS). Le lanceur qui emportera le spationaute français et ses coéquipiers dans l'espace est déjà prêt à décoller. » raconte France Inter.

« Sa mission, baptisée Proxima en hommage à l'étoile la plus proche de notre Soleil (Proxima du Centaure), doit durer six mois. C'est proche du record de temps passé dans l'espace par un Français. Il est actuellement détenu par Jean-Pierre Haigneré, qui, en deux missions, a passé 209 jours dans l'espace. Sa femme, Claudie Haigneré, est quant à elle la seule Française à avoir séjourné dans l'espace » continue la radio publique.

« Thomas Pesquet tient aussi un blog sur le site de l'ESA. Son premier article, publié le 11 novembre dernier, aborde les dangers majeurs auxquels il pourrait être confronté sur la Station spatiale internationale: "feu, toxicité et dépressurisation", dont la cause pourrait être "un trou dans la carlingue de l'ISS, généralement causé par un débris". L'occasion pour lui d'aborder le problème de la pollution spatiale, qui fait "un peu honte, car l'espace était un milieu pur" que les humains sont venus "salir" » rapporte L’Express. Le Magazine montre par ailleurs que fidèle à la tradition l’astronaute a planté un arbre en commentant sur son compte Twitter : « Pour partir en Soyouz, il faut s’entrainer durant des années et.. planter un arbre ! La tradition remonte à 1961 (vol de Youri Gagarine). »

Le dernier séjour d’un français dans l’espace date de 2008, il s’agissait de Léopold Eyharts qui se rendait également dans la ISS.