NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







​Un kilo de Comté de pays livré dans l’espace à Thomas Pesquet





Parmi les 2,2 tonnes de ravitaillements envoyés dans l’espace aux occupants de la station ISS, un kilo de Comté d’une coopérative du Jura a été livré. Au bout de trois tentatives, le fromage est finalement arrivé à destination en restant comestible. Un bon coup de pub pour cette petite structure située dans un petit village de 240 âmes dans le Jura.


DR Thomas Pesquet
DR Thomas Pesquet
Le fromage reste un élément clé de la panoplie du franchouillard en voyage. C’est aussi, avec la baguette, l’un des attributs que les étrangers identifient le plus à la France. Un cliché qui n’en est finalement pas un comme l’a confirmé l’astronaute français Thomas Pesquet. « Jeudi 23 février, une capsule de ravitaillement Dragon a livré aux six astronautes de l'ISS, la station spatiale internationale plus de 2,2 tonnes de vivres et d'équipements. Parmi eux, 4 morceaux de 250 g de Comté. Le fromage de 6 et 12 mois d'affinage a été envoyé de la fromagerie de Plasne dans le Jura  le 31 octobre dernier au CNES à Toulouse. Une initiative des fromagers de la fruitière. Il faut dire que la famille de la compagne de Thomas Pesquet réside dans la petite commune du Jura de 240 habitants » raconte un article de la rédaction locale de France 3 Jura.
 
Le chemin a été long pour ces quatre morceaux de Comté de pays. « Après avoir passé avec succès tous les tests sanitaires et médicaux auprès de l'ESA - European Space Agency et du NASA - National Aeronautics and Space Administration Food Lab, le kilo de Comté s'est envolé avec un vaisseau ravitailleur russe depuis Baikonur » explique l’article. Il a fallu ensuite trois jours en orbite avant que le fromage arrive à bon port. Une mission délicate si l’on en croit France 3 qui rapporte qu’il quand même fallu s’y reprendre à trois fois pour mener à terme la délicate opération : « Deux précédentes tentatives d'envoi avaient été faites en août 2015 puis en janvier dernier. Le comté fromage au lait cru avait mal voyagé. »