NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Allez la French Tech au féminin !





Si le digital reste un domaine à conquérir pour les femmes, du côté des hommes, il reste chargé de clichés, de geek à macho. En rade la French Tech au féminin ?


Allez la French Tech au féminin !
D’un point de vue économique, le secteur du numérique dépote. Il est en effet un gros pourvoyeur d’emplois et un domaine en pleine croissance. En revanche, il semble plutôt réservé aux hommes. Les femmes représentent en effet un quart des effectifs. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : ils n’indiquent pas une grande féminisation du secteur, avec seulement 28 % de femmes exerçant dans l'écosystème numérique. L’Insee rappelle que la proportion des femmes dans la population active, avoisine les 50% en France. À l’échelle du monde, 6% seulement des dirigeants des cent plus grandes entreprises de haute technologie sont des femmes. Les fondatrices de start-up sont également à la traîne. Elles ne sont que 10%.

Résultat, les clichés et les préjugés vont bon train. Selon un sondage exclusif, BVA - Syntec Numérique - 20 Minutes - 01Business - BFM Business - L’Usine nouvelle, « des  stéréotypes de genre sont parfois rattachés aux métiers du numérique : univers très masculin, dédié aux geeks, demande un esprit d’entreprise et de l’ambition que n’auraient pas les femmes… » Et pourtant, dans la réalité, « les Français n’ont aucun doute sur l’intérêt des carrières numériques pour les femmes », explique t-on chez BVA au site 20 Minutes. On n’est pas à un paradoxe près donc. Car 86% des personnes interrogées, estiment que les métiers du numérique représentent des opportunités pour les femmes.

Les choses sont peut-être en train de changer. Un hashtag a même été créé pour montrer que les femmes faisaient leur révolution numérique… Dans tous les cas, la tranche des 18-24 ans est beaucoup moins atteinte par ces clichés. Même chose à Paris et pour les habitats de l’agglomération parisienne, où se concentrent des catégories de personnes « digital-friendly.» Quand il y a de la vie, il y a de l’espoir ! En effet, les personnes les plus sensibilisées aux nouvelles technologies sont celles qui voient très bien la place que pourraient prendre les femmes dans le digital. Allez la French Tech au féminin !

Allez la French Tech au féminin !