NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Apple s’empare de la domotique





Apple, la marque à la pomme, pourrait bien investir le marché de la maison connectée. Très rapidement, une annonce pourrait être faite dans ce sens. Apple lancerait un dispositif capable d’interagir dans la maison.


Apple s’empare de la domotique
Google et Samsung occupent déjà le terrain. Désormais, c’est Apple qui va investir dans le marché ultra concurrentiel de la domotique. La société américaine serait à la veille d’annoncer le lancement d’une plate-forme technologique capable de commander, par l’intermédiaire d’un smartphone ou d’une tablette, les objets ou les systèmes connectés dans une maison.

Réduire son éclairage à distance, allumer son chauffage, ou mettre en route son alarme, via son iPhone, son iPad ou l'Apple TV ? De la science-fiction ? Non, c’est apparemment ce qui nous attend demain. Apple a décidé de se positionner sur ce marché. Pour le moment, rien ne filtre, Apple ayant l’habitude de lancer des embargos sur sa communication. En revanche, la rumeur prend de l’ampleur, et selon le Financial Times, la société américaine devrait, d’ici quelques jours, annoncer le lancement d'une plate-forme dédiée à la maison connectée. Cette annonce devrait avoir lieu la semaine prochaine, pendant la conférence annuelle de la WWDC, la Worldwide Developers Conference.
 
Plus précisément, les appareils Apple fonctionnant sous iOS, devraient à terme, être capables de piloter les commandes de la maison. Par exemple, il sera possible d’allumer la lumière, de la réduire, de mettre en route une alarme ou le système de chauffage, avec son Iphone ou son Ipad. Pour se faire, il suffit que les systèmes soient détectés dans la maison. Surtout, selon les bruits de couloirs, ce ne serait qu’un début pour Apple, qui souhaite étendre ces technologies à d’autres domaines que l'habitat privé. En agissant ainsi, Apple tente de s’imposer face à Samsung et Google, ses concurrents les plus importants dans ce secteur.
 
Google est en effet en bonne place sur le marché de la maison connectée. En début d’année, le géant américain a acheté la start-up Nest, spécialiste des thermostats et des détecteurs de fumée connectés. Nest a élaboré une technologie qui permet de programmer la température de la maison, selon les habitudes de ses habitants. Pour sa part, Samsung a déjà mis en place, l’application « Smart Home », un dispositif capable, par l’intermédiaire du Cloud, de contrôler les objets connectés dans un logement.

Aujourd’hui, on l’aura compris, le marché de la maison smart, est en plein essor. Bien sûr, c'est grâce à l’omniprésence des smartphones et des tablettes, des objets connectés, mais aussi, des avancées en terme de communication sans fil, et de la réduction des prix des capteurs utilisés. La domotique est en marche, et pas seulement avec Apple.