NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Bitcoin, la monnaie virtuelle dépasse le seuil de 1 000 dollars





D’après le site d’échanges MtGox, le bitcoin atteint la valeur de 1 073 dollars mercredi 27 novembre. Ce pic démontre le succès de la monnaie électronique mais aussi sa haute volatilité, elle valait 205 dollars fin octobre.


Mercredi 27 novembre à 16h40 GMT le bitcoin a atteint son plus haut niveau avec une valeur estimée à 1 073 dollars. La monnaie virtuelle a été multipliée par cinq en seulement un mois, preuve de sa forte popularité.
 
Le bitcoin a été inventé en 2009 par un informaticien connu sous le pseudonyme Nakamoto Satoshi. On sait très peu de choses sur l’inventeur de la devise internet hormis qu’il a travaillé deux ans sur le projet avant de le lancer officiellement. Quatre ans plus tard, les estimations de la Réserve fédérale américaine parlent de 11,8 millions de bitcoins dans le monde.

Fort potentiel malgré la volatilité

La Fed a fait entreprendre un virage historique à la monnaie internet indépendante en y consacrant une étude et un communiqué officiel. Son patron, Ben Bernanke, a envoyé la semaine dernière un courrier à la commission de la Sécurité intérieur du Sénat sur le sujet. Il jugeait que même si ce type de monnaies non contrôlées par un Etat comportaient « des risques liés à la fraude (…) elles pouvaient aussi être prometteuses à long terme. » Il a notamment salué les perspectives « d’un système de paiement plus rapide, plus sécurisé et plus efficace. »
 
Le principal problème du bitcoin, excepté celui de fraude évoqué par Bernanke, est celui de la volatilité. En 2010, la monnaie valait à peine quelques centimes de dollars. Le 28 octobre elle valait 205 dollars et la déclaration du directeur de la Fed a suffit à multiplier sa valeur par cinq en quelques jours.
 
Le bitcoin répond à une demande de sécurisation des paiements en ligne autant qu’à celle de nouveaux outils économiques pour les transactions sur internet. Sa force est donc sa faiblesse. Elle est adaptée aux besoins grâce à son indépendance et son caractère vraiment transnational alors que l’absence de stabilisateurs institutionnels ne la protège pas de fortes variations.