NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







BlackBerry, emails : black-out au département d’État américain





Personne n’est à l’abri d’un bug informatique, pas même le gouvernement américain… La semaine dernière, emails et BlackBerry se sont retrouvés hors service pendant plusieurs heures.


BlackBerry, emails : black-out au département d’État américain
Se parler ? Au secours ! C’est pourtant ce qui est arrivé la semaine dernière, à des employés du gouvernement américain. Un bug sur le réseau BlackBerry a eu des conséquences étonnantes. En dehors du fait que les emails et les portables ne fonctionnaient plus, les gens ont dû se parler en direct ! Bien obligés, pas d’autres solutions.
 
Trois heures. Cela peut sembler court, tout est relatif. Mais quand on est habitué à communiquer par email, c’est long, sans pouvoir faire avec. Une panne du réseau interne, et des Blackberry a en effet rendu impossible l’envoi d’emails entre les différents services pendant quelques heures. Pire, d’après un salarié sur place, « cet incident a donné lieu à des situations gênantes, où les gens ont dû se parler face à face ». Mon Dieu, nous sommes bien peu de choses…
 
Si le porte-parole de la Maison Blanche, a précisé qu’aucune intention malveillante n’était à l’origine de cette panne, qui n’a d’ailleurs pas mis la sécurité intérieure en danger, il n’a pas insisté sur le fait que les rapports humains au bureau en avait pris un sacré coup !
 
Apparemment, ce genre de black-out s'est déjà produit. Mais par le passé, il n’a jamais perduré aussi longtemps que mercredi dernier. Surtout, depuis, les commentaires vont bon train : « ça a dû être douloureux de décrocher un bon vieux téléphone pour s’adresser à autrui et même, de se parler en face à face.» En plus des difficultés techniques, le bug a donc provoqué quelques situations stupéfiantes, comme celles de se parler directement. My Goodness, ils sont fous ces Américains !