NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Bluesummer : le cabriolet électrique grand bleu





Entre mini-moke et Méhari, la décapotable électrique de Bolloré va faire souffler un vent de fraîcheur sur l’été.


Elle s’appelle « Bluesummer ». Comme la promesse d'un été rafraîchissant et grand bleu. Entre mini-moke et Méhari, elle a des airs de vacances : bleu ciel, sièges imprimés denim, forme ludique et sympathique, décapotable. À long terme, on verra si elle deviendra aussi mythique que la cultissime Méhari produite par Citroën entre 1968 et 1987. Déjà, la décapotable de l'entreprise Bolloré dispose de nombreux atouts : elle est propre et 100% électrique. Sa technologie est en effet copiée-collée sur celle de la Bluecar mise au point par la société Bolloré, et dont les modèles Autolib' circulent en autopartage à Paris.
 
En ville d’ailleurs, la « Bluesummer » a une autonomie de 200 kilomètres environ. Si sa couleur bleu ciel invite à l’escapade, son autonomie est ramenée à une centaine de kilomètres dans un environnement moins urbain. Dans tous les cas, elle se recharge en moins de huit heures grâce à sa Wallbox, une borne murale que l’on peut installer chez soi. Si le prix de la Wallbox n’est pas communiqué, une autre solution existe : la brancher sur une prise classique de 220 volts, avec le câble attenant.
 
Le cabriolet électrique est automatique. Derrière son design innovant, la « Bluesummer » est équipée d’un châssis surélevé qui permet une conduite tout-terrain. Ses accélérations sont apparemment franches et sa tenue de route, excellente. Avec sa capote amovible simple à manipuler et sa banquette rabattable, elle serait d’une grande praticité. En plus, elle est silencieuse. Elle n’émet en effet aucun bruit, si ce n’est celui des grillons quand on se sert du klaxon ! 
 
Une invitation à l’été et aux vacances donc. Sans vouloir faire de la retape, elle joue à fond la carte de la modularité, ultra tendance. On peut concevoir un usage familial pour ce cabriolet confortable et performant. Il est en effet doté de fixations spéciales pour les sièges enfants. Mais il s’adresse aussi aux sportifs avec sa banquette arrière rabattable : on peut alors glisser un vélo à l’arrière, ou une planche de surf. De plus, il est étanche et dispose d’une trappe de 50 litres dans laquelle on peut déposer des objets.

Si vous êtes intéressé par la « Bluesummer », deux options existent : l’acheter d'une part. Elle coûte 24 000 euros dont 6 300 seront reversés au propriétaire, à titre de bonus écologique. Sinon, on peut la louer chez Hertz ou Europcar, pour 70€ par jour environ. Les loueurs disposent de quelques modèles simplement. Il faut donc faire vite. Dans tous les cas, elle a un petit goût de vacances avant l'heure.
bluesummer.fr