NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Cinq ans de prison ferme pour le rappeur Rohff





Dans le cadre d’une histoire de rivalité entre rappeurs, Rohff vient d’être condamné à cinq ans de prison sans mandat de dépôt pour l’agression violente de deux vendeurs d’une boutique liée au rappeur Booba.


DR
DR
Cinq ans de prison pour la star du rap Rohff. Sans mandat de dépôt le rappeur n’ira pas en prison tout de suite mais devrait quand même y faire un tour. C’est le point final d’une histoire ridicule de « clash » entre deux rappeurs assez bas de la casquette. « La scène très courte et particulièrement violente se déroule le 21 avril 2014 et marque l'apogée dramatique de la rivalité Rohff/Booba. Sur les vidéos de surveillance, on voit neuf personnes rentrer tranquillement dans la boutique Unkut, la marque créée par Booba. Rohff fait un geste à l'un des employés qui le suit dans l'arrière boutique. Il lui parle un peu avant de lui asséner un grand coup au visage » relate le site du journal Les Inrock.

« A partir de là, c'est l'explosion de violence. Un homme casqué surgit pour frapper le deuxième employé qui tente de s'interposer avant de recevoir une caisse enregistreuse sur la tête. Quant à la victime de Rohff, elle est rouée de coups avant d'être laissée gisante à l'entrée du magasin. Fracture du crâne et trente jours d'ITT pour ce dernier, cinq jours pour l'autre. Quelques heures après les faits, le rappeur s'est présenté au commissariat de son plein gré, accompagné par son avocate » continue l’article.
 
La décision est sévère par rapport aux condamnations habituelles pour des faits de violence. Fait notable, la juge en se prononçant pour cinq ans outrepasse ce qui avait été requis par le ministère public qui avait demandé quatre ans. Son avocate n'a pas précisé s'il y aurait un appel. Un simple regard sur les réseaux sociaux explique cette décision. Alors qu’il s’agit d’une agression violente préméditée, le fait qu’il s’agisse d’une célébrité est plus que symbolique. On a ainsi vu tout au long du procès des messages de soutiens et des appels à la clémence de la justice. Une peine trop légère aurait certainement créé un dangereux précédent.