NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Club Med : une montée en gamme qui commence à porter ses fruits





La célèbre marque de Village de vacances avait entamé il y a presque dix ans une de montée en gamme de ses produits. Cette opération visait avant tout à se différencier d’une concurrence qui commençait à s’implanter durablement sur les mêmes segments. Avec une présence dans 26 pays sur les cinq continents, le Club Méditerranée se positionne en tant que leader sur le marché du Village vacances et propose aujourd’hui une grande diversité de séjours haut de gamme « all inclusive ».


Crédit photo : Arroser
Crédit photo : Arroser

Un changement stratégique amorcé en 2004

Depuis sa création, en 1950, le Club Méditerranée n’a pas changé de concept : proposer à ses clients une formule tout compris dans des Villages vacances aux quatre coins du monde, et dans des localisations géographiques très variées. Mais en 2002, avec l’arrivée d’Henri Giscard d’ Estaing à la tête du groupe en tant que Président-directeur général, la société va connaître un changement de grande ampleur. Devant une concurrence qui a réussi à rattraper son retard sur le positionnement des Villages de vacances, le Club Méditerranée entreprend alors une phase de montée en gamme. Ce nouveau positionnement avait pour intention de séduire à la fois les touristes internationaux exigeants tout en fidélisant la clientèle et en tentant de la diriger vers des offres plus haut de gamme. En 2007, le groupe lance les Villages et espaces cinq Tridents – l’équivalent des étoiles dans le secteur hôtelier – symbole de son aspiration à une prestation de luxe.
 
Le groupe a ainsi ciblé son effort de repositionnement sur l’offre quatre et cinq Tridents (les offres haut de gamme), et a apporté un soin particulier à rénover les Villages vacances ainsi qu’à diversifier les activités proposées, à augmenter les services et le confort global des espaces. De nouveaux Villages ont ainsi été créés et d’autres furent abandonnés, ne correspondant plus aux nouveaux critères de la marque. Club Med a ainsi investi un milliard d’euros dans cette entreprise titanesque qui commence à porter ses fruits et pour laquelle des architectes et des designers célèbres ont été engagés afin de repenser les espaces. Jacques Garcia, Marc Hertrich et Nicolas Adnet ou encore Sophie Jacquin ont ainsi participé à la refonte de l’identité du Club Med.
 
Aujourd’hui, les Villages et espaces quatre et cinq Tridents représentent les deux-tiers de l’offre globale du groupe et cette stratégie place le Club Méditerranée en tant que concurrent des hôtels ou des tours opérateurs de luxe. Ce nouveau positionnement n’a cependant pas pour ambition de se placer exactement sur le même segment que ces derniers, puisque l’idée phare de la convivialité des clubs de vacances est préservée tout en apportant une multitude de prestations haut de gamme. En outre, le développement du groupe se poursuit notamment en Chine où le Village de Yabuli et celui de Guilin ont respectivement été ouverts en 2010 et 2013, et trois nouveaux sites devraient voir le jour d’ici 2015.

Des perspectives de développement

Depuis que le groupe a procédé à son repositionnement stratégique, l’essentiel de son offre s’est redirigée vers ses installations quatre et cinq Tridents. Ce repositionnement est par ailleurs mis en évidence au sein de la communication du groupe. Une nouvelle campagne en 2013 met en avant la thématique du rêve en utilisant le slogan : « Et vous le bonheur, vous l’imaginez comment ? ». Elaborée dans 22 langues et diffusée au sein de 47 pays, la campagne développée par l’agence Saatchi & Saatchi Duke souhaite toucher un public international pour arriver à l’objectif d’obtenir un client sur trois provenant d’un pays à fort développement (aujourd’hui c’est un client sur quatre).
 
Le groupe a par ailleurs remodelé ses agences pour y intégrer d’ici 2015 un nouveau design, mais aussi un univers numérique puisque les catalogues seront disponibles via des tablettes et des écrans animeront les vitrines de 60 points de vente et des 40 nouvelles  boutiques qu’il est prévu d’ouvrir à cette échéance.
 
Si la montée en gamme attirera logiquement une nouvelle clientèle composée davantage de CSP+, l’offre du Club Med souhaite conserver sa clientèle de base en proposant des avantages aux familles en mettant en place des réductions pour celles qui réservent à l’avance ainsi que l’extension de la gratuité pour les enfants en bas âge, la limite passant alors de quatre à six ans.