NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Comme un pied de nez aux gratte-ciel new-yorkais : le Standard Hotel de High Line





Bien plus qu'une simple rénovation, le Standard Hotel de New York flirte entre utopie et modernisme. À cheval sur la High Line, ce chef-d'œuvre translucide de Richard Meier invite les passants au... voyeurisme. Les stars hollywoodiennes en ont fait leur point de chute et plus d'un promeneur s'arrête ici dans l'espoir d'apercevoir les grandes stars américaines dans leur stricte intimité.


Une chambre du Standard Hotel - Crédit photo : http://standardhotels.com
Une chambre du Standard Hotel - Crédit photo : http://standardhotels.com

Le Standard Hotel : un style scandinave loin de celui des gratte-ciel new-yorkais

Arborant une architecture moderne matérialisée par d'immenses baies vitrées sur toute sa façade, le Standard Hotel attire immanquablement la curiosité des passants au Meatpacking District de New York. Avec sa mystérieuse forme représentant un livre ouvert et d'une hauteur de 18 étages, cet immeuble clinquant offre une vue à couper le souffle sur les toits de la Big Apple et sur la Hudson River. Les critiques d'architecture voient en ces lieux une parfaite représentation du design scandinave avec des chambres extrêmement fonctionnelles, des salles de bains très sophistiquées et des tables inventives qui n'existent nulle part ailleurs à New York.

Maintes fois récompensé pour sa cuisine à la fois populaire et personnalisée, le Standard Hotel de High Line est un choix judicieux pour qui peut dépenser jusqu'à plusieurs millions de dollars pour goûter au faste d'un séjour dans l'un des établissements les plus insolites au monde. Propriété exclusive du richissime promoteur immobilier hongrois André Balazs, le Standard Hotel constitue un réel défi. L’homme souhaitait, en construisant cet établissement, s'éloigner des standards des grands hôtels new-yorkais avec un modèle étrange et fascinant. Les plus grands architectes eux-mêmes ne parviennent pas à définir la véritable inspiration de ce building oscillant entre mode, design et high-tech. Inauguré en 2009, le Standard Hotel de New York s'habille d'une structure de verre et de béton avec un intérieur qualifié de faussement précieux par les experts.

André Balazs : un cursus qui en dit long sur la renommée du Standard Hotel

Pionnier dans le domaine des boutiques-hôtels, André Balazs, 56 ans, dispose déjà à son actif d'une poignée d'établissements de prestige implantés dans quelques-unes des plus grandes villes des États-Unis. Déjà propriétaire du Mercer Hotel à Manhattan, du Château Marmont à Los Angeles et de The Raleigh à Miami Beach, ce bourreau de travail excelle dans l'art d'attirer sa clientèle à travers des entreprises totalement innovantes. Le projet de construction du Standard Hotel à New York a débuté avec la mutation du quartier du Meatpacking en un lieu de haut standing où les loyers comptent aujourd'hui parmi les plus chers de la Grosse Pomme. Ce quartier auparavant délabré était l'apanage des bouchers communément appelés « meat workers ». Il abritait d'ailleurs les principaux abattoirs de New York et était peu fréquentable il ya de cela une vingtaine d'années.

Traversant le quartier, l'ancienne voie ferrée aérienne a été réaménagée en un immense parc urbain suspendu : le High Line Park. Des fenêtres du Standard Hotel, les clients bénéficient d'une vue dégagée sur cet espace peu commun. La construction d'un hôtel sur la High Line représentait un réel défi pour André Balazs, pourtant habitué à rénover des bâtiments anciens. Avec son équipe, il a dû adapter l'allure de son hôtel à l'architecture du nouvel espace vert de la High Line Park sans pour autant négliger le côté contemporain et tendance de l'immeuble. Le Standard Hotel bénéficie donc d'un emplacement stratégique qui a largement contribué à son succès après seulement quelques mois de l'inauguration.

Toute l'originalité du Standard Hotel

Conçu dans la norme architecturale établie par Polshek Partnership, le Standard Hotel arbore un impressionnant mélange de structure en verre et en béton. L'intérieur non moins spectaculaire déploie un parfait mariage de styles avant-gardistes avec des chambres au doux confort offrant une vue vertigineuse sur les toits de Manhattan avec en toile de fond la skyline du New Jersey. À ce tableau impressionnant s'ajoutent les infrastructures d'accueil de premier choix installées sur place pour satisfaire toutes les envies d'évasion de la clientèle en plein cœur de New York.

Les amateurs de cuisine authentique rejoindront le Standard Grill où sont servis des plats de viande parfumée concoctés à toutes les sauces. Entretenu par le chef Dan Silverman cet endroit est le temple du goût par excellence au Standard Hotel. Prolongé d'une vaste terrasse meublée, le Standard Grill invite aux soirées interminables entre escapade culinaire et rencontres. Le Biergarten, ce bar folklorique offre une ambiance conviviale. Contrairement aux autres gratte-ciel new-yorkais, le standard Hotel exhibe ses espaces publics au dernier étage. Le salon principal quadrillé de murs en double vitrage dévoile un intérieur rétro typique des salons des années 70.