NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Comment choisir un bon champagne ?





Célébrations, fêtes ou réceptions de convives ne pourraient se passer d'une bonne bouteille de champagne. Et comme le marché de cette sublime boisson compte d'innombrables références, il n'est pas toujours évident de savoir quel type de champagne choisir. Lorsqu'on est plutôt néophyte dans le domaine, on croule assez rapidement devant les différentes terminologies qui en caractérisent les innombrables sortes. La cuvée et le cépage sont par exemple autant de critères qui permettent d'apprécier une excellente bouteille d'une autre. Comment alors distinguer un bon champagne ? Voici quelques idées qui permettront à tout un chacun de trouver la meilleure bouteille qui s'accordera à chaque occasion.


Crédit photo : Champagne Resources - Libation U.N. Limited
Crédit photo : Champagne Resources - Libation U.N. Limited

Les cépages, principale origine du champagne

Il est toujours difficile pour celui qui n'est pas habitué de s'y retrouver parmi les nombreuses variétés de champagne. Quelques notions particulières doivent ainsi être connues afin d'être au fait de toutes les subtilités de ce breuvage unique. Tout d'abord, il faut savoir que seuls trois cépages ou catégories de raisins sont généralement utilisés pour le champagne : le chardonnay pour le blanc ainsi que le pinot noir ou le pinot meunier. Les caractéristiques du champagne sont déterminées par la combinaison de ces cépages. Si le chardonnay est réputé pour sa finesse, la puissance et les arômes fruités du pinot noir enchanteront les papilles des plus exigeants. Enfin, le pinot meunier produit un champagne très apprécié pour sa rondeur et son bouquet intense.

De nombreux types de champagne et autant de cuvées

Quatre variétés principales de champagne sont issues de la combinaison de ces différents types de raisins. On distingue ainsi les champagnes blanc de blancs, brut, blanc de noirs et rosé. Ce dernier est un champagne que l'on obtient grâce à la symbiose de raisins noirs et blancs. La saveur du rosé est généralement corsée, et l'assemblage des vins rouge et blanc se ressent par un goût souvent fruité. Les champagnes blanc de noirs sont quant à eux tirés de la transformation des cépages du pinot noir et/ou du pinot meunier. Le blanc de noirs est puissant et sa teneur en alcool est plus élevée, sans oublier que sa saveur de fruit est assez prononcée. La finesse du blanc de blancs provient de l'unique utilisation des raisins blancs du chardonnay. Frais en bouche, le blanc de blancs se distingue par sa vivacité. Enfin, quand il est brut, l'élaboration du champagne est réalisée avec les trois types de cépage, pinot meunier et noir avec le chardonnay. Ce champagne est le plus consommé aujourd'hui.

Diverses gammes et différentes teneurs en sucre

Les champagnes millésimés constituent une gamme de champagne de très bonne cuvée. Cette appellation est une forme de valorisation du contenu de la bouteille, et elle indique notamment la période pendant laquelle le viticulteur ou le producteur a récolté et élaboré le champagne. Pour être millésimé, il faut obligatoirement qu'il vieillisse au minimum 3 ans dans une cave. Lorsqu'il est désigné par cuvée prestige ou cuvée spéciale, le champagne est issu d'un millésime rare et il est de très haute qualité. C'est ainsi une bouteille d'exception qui s'acquiert à un prix souvent élevé et il est même possible de la conserver pendant plusieurs années après son achat. Outre le millésime, la teneur en sucre du champagne est également un autre critère. Lorsqu'il est doux, son taux de sucre est élevé. Si c'est un champagne brut, cette teneur sera très légère, et elle est même nulle lorsque la bouteille est extra-brut.

Servir le champagne pendant le repas

Le champagne est le breuvage incontournable lors d'un événement important. Au cours de l'apéritif, le blanc de blancs ou le rosé sont parfaits. Le blanc de blancs est idéal également pour accompagner des produits de la mer ou de la volaille. À l'achèvement du repas, les convives apprécieront une note plus légère, avec une boisson plus sucrée qu’apportera le champagne demi-sec. Enfin, il ne faut pas oublier que la meilleure température pour le service de cette boisson d'exception est comprise entre 8 et 10 degrés. Laisser reposer la bouteille dans un seau à glace pendant un quart d'heure lui permet d'atteindre cette température idéale.