NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Crise au conseil d’administration de Firefox





Trois membres du conseil d’administration ont démissionné après la nomination du nouveau PDG de Firefox Brendan Eich. L’entreprise bien positionnée sur PC peine à s’adapter au développement des supports mobiles. Les divisions internes sont très malvenues.


La Fondation Mozilla est touchée par une crise interne depuis l’annonce de la nomination de Brendan Eich comme nouveau PDG du groupe. Après l’annonce du nouveau patron la semaine dernière, trois membres du conseil d’administration ont démissionné.

Au-delà de la polémique sur l’engagement anti mariage homosexuel de Brendan Eich, cofondateur de Mozilla, les dirigeants de l’entreprise dénoncent une stratégie pas assez ambitieuse de déploiement sur les nouveaux supports. Ils espéraient le recrutement en externe d’un expert du secteur mobile.

0,1% des parts de marché sur mobile

Firefox est le deuxième navigateur sur PC avec 18% des parts de marché (58% pour Internet Explorer et 17% pour Chrome). Mais la société n’a pas réussi à transférer cette position confortable sur les supports mobiles. Le « navigateur libre » n’a en effet que 0,1% des parts de marchés sur ce secteur en pleine croissance. La tendance du mobile à prendre la pas sur les ordinateurs joue à la défaveur du groupe.
Il devient donc crucial pour l’entreprise de réussir à relancer son système d’exploitation pour téléphone Firefox OS. Pour cela, le groupe mise sur le même message que pour internet : plus de liberté numérique et de confidentialité que ses concurrents. Les oppositions au conseil d’administration de la Fondation ne participent pas à conforter les utilisateurs de la transparence du groupe et de son engagement pour la liberté.

Dans un communiqué, le groupe a essayé de rassurer les utilisateurs agacés par les prises de position politique de Brendan Eich en expliquant que « Mozilla a toujours été profondément impliquée pour le respect de l'orientation sexuelle et des croyances, dans notre équipe et notre communauté, au sein de tous nos projets. Avec des milliers de personnes réparties dans de nombreux pays et cultures, la diversité est au cœur de notre identité, et nous sommes unis dans notre mission de protéger le Web ouvert et accessible à tous. »

La crise interne contribue à fragiliser encore plus le navigateur qui se positionne sur un secteur où les concurrents disposent de moyens financiers largement supérieurs. La remontée s’annonce compliquée.