NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Danger, kangourous





En Australie, les kangourous sont responsables de nombreux accidents de la route. Pour y remédier, la marque suédoise Volvo, a mis au point un dispositif capable de détecter les marsupiaux et d'éviter une collision.


20 000. En Australie, c’est le nombre de collisions annuelles enregistrées par les compagnies d'assurances, entre marsupiaux et automobilistes. Sans compter, les 50 millions d’euros que ces dernières doivent verser à leurs assurés. C’est bien connu, en Australie, les kangourous représentent un vrai danger pour les conducteurs. Pour contrer cette nuisance, Volvo a mis au point un détecteur de kangourous qui pourrait être commercialisé sur le marché australien. Il est actuellement testé, vient d’annoncer la marque suédoise.
 
Le détecteur utilise des capteurs high-tech et une technologie innovante. Ces derniers repèrent la présence de kangourous au bord de la route et activent « en urgence le système de freinage pour éviter les chocs », explique Le Figaro. Parce qu’un kangourou, loin d'être anecdotique, c'est un mammifère pouvant atteindre 2 mètres de haut, peser 80 kilos et se déplacer à 60 kilomètres heure. Un obstacle aussi important qu'un cerf ou un cheval sauvage, mais encore plus bondissant...
 
Même s’il n’y a pas de kangourous dans le Nord de l'Europe, les Suédois et les ingénieurs de Volvo ont déjà planché sur une problématique similaire : « en Suède, nous avons fait des recherches sur des animaux plus gros et plus lents, comme les élans, les rennes et les vaches. » En revanche, dit-on chez Volvo, « les kangourous sont plus petits et leur comportement est plus imprévisible. » Gageons toutefois que la technologie innovante mise au point par Volvo, pourra réduire en Australie, le nombre de collisions entre marsupiaux et automobilistes.



Tags : Australie, Volvo