NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Dans quelques mois une station spatiale chinoise va s’écraser sur Terre





Une ancienne station chinoise n’est plus contrôlée par personne et devrait s’écraser sur Terre d’ici deux ou trois mois. A trajectoire est observée de près et, sauf malchance extraordinaire, il n’y a aucun risque pour l’homme.


ILD
ILD
Une station chinoise hors de contrôle va s’écraser sur Terre. Ils ont beau nous expliquer que ce n’est pas dangereux, quand on entend la nouvelle on est pas sereins. Surtout que quand on cherche à en savoir plus, on apprend que la station est un gros morceau de huit tonnes. « Alors, bien sûr, une grosse partie va brûler et partir en fumée lors son entrée dans l’atmosphère. Mais des morceaux de plusieurs centaines de kilos pourraient quand même atteindre la Terre » précise une chronique sur Europe 1 .

Le choc est prévu pour dans environ deux mois. Le temps pour les scientifiques des différentes agences spatiales de calculer et anticiper la trajectoire et prédire la zone où les objets vont s’écraser. Arrêtant tout de suite les mauvaises langues qui voient la perte de contrôle comme une conséquence logique du « Made in China » de la station, Europe 1 explique que c’est en fait assez fréquent. « Perte de communication, panne ou tout simplement parce qu’elle arrive en fin de vie. C’est ce qui s’est passé pour la station chinoise. En général, l’engin reste à errer en orbite. Mais il peut finir par retomber sur terre. Et justement, pour éviter qu’il retombe n’importe où, les agences spatiales s’obligent maintenant à tout faire pour contrôler la chute. »

Les probabilités sont quand même du côté des populations. Il faudrait un immense coup de malchance pour que les débris de la station fassent des dégâts. D’abord parce que les terres émergées ne représentent que 30% de la surface de la planète. Ensuite parce que seulement 2% des terres sont peuplées. « Pourtant, une femme a déjà été touchée par un petit débris spatial. Elle n’avait pas été blessée. Mais ça aurait pu être beaucoup plus grave. Donc personne ne veut prendre de risques. Alors on fait des calculs, on surveille. Il y a même un site web pour savoir à tout moment où se trouve la station chinoise » conclue le chroniqueur.