NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Des Européens plus vieux et plus seuls





Une large étude d'Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne, éclaire de manière significative, la façon de vivre des Européens.


Des Européens plus vieux et plus seuls
Seuls, en couple, mariés, pacsés… Les résultats de l’étude menée par l’Office statistique de l’Union européenne, Eurostat, représentent une mine d'informations en terme de mode(s) de vie des Européens. On y apprend en effet qui sont ces Européens qu’on ne connaît pas tant que cela, et quelle est leur façon de vivre aujourd’hui. La frontière Nord Sud reste étonnement marquée.

Parmi les indicateurs et les données révélés par Eurostat, le premier élément qui ressort, est le vieillissement de la population. Ainsi, l’âge médian de la population européenne était de 36, 2 ans en 1994, soit, explique le site de 20minutes.fr : « la moitié de la population était plus jeune que 36, 2 ans et l'autre moitié, plus âgée. » Aujourd’hui, la donne a changé de manière significative : l’âge médian est de 42, 2 ans.
 
Ce courant est présent dans tous les pays membres de l’Union. La plus grande augmentation étant en Lituanie (plus 8,9 ans), puis en Allemagne, au Portugal, en Autriche et en Roumanie, avec une augmentation de l’âge médian de 7 ans environ, voire plus. En France, si la population vieillit inexorablement, l’âge médian est aujourd’hui de 5, 2 ans.
 
Plus étonnant, mais la tendance se confirme : en 2014, beaucoup d’Européens vivent seuls. Ainsi, « un tiers des ménages est composé d'une seule personne. » C’est ce qu’on appelle les ménages unipersonnels. En Europe, ils représenteraient donc, un tiers de la population, ou 31,8 %. Ces ménages unipersonnels culminent dans les pays du Nord : Danemark, Finlande et suède, mais aussi en Allemagne, où ils représentent 40,5 % de la population. En revanche, la tendance s’inverse dans les pays du Sud de l’Europe : Chypre, Portugal ou Irlande. Une Europe Nord / Sud, protestante ou catholique qui reste donc clivée.
 
Concernant les familles, elles sont majoritairement composées de personnes mariées ou pacsées, avec enfants ou non. Cela représente trois quarts des familles, autrement dit, 7 familles sur 10. Sans surprise, à Chypre (83,9 %), en Grèce, mais aussi en Roumanie ou à Malte, les couples sont majoritairement mariés. À l’opposé, on se marie moins dans les Pays Baltes : 52, 5 % des couples sont mariés en Estonie ; 53, 6 en Lettonie. Quant aux familles monoparentales, elles sont essentiellement composées de mères isolées avec enfant. C’est en Pologne qu’elles culminent. Dans tous les cas, la frontière entre l'axe Nord / Sud reste très nette.