NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Des abeilles démineuses





Dans un futur proche, les abeilles pourraient bien remplacer les chiens pour des actions ciblées : repérer des mines ou trouver de la drogue. Ce sont les conclusions d’une équipe de scientifiques de l’INRA, et de chercheurs croates.


Des abeilles démineuses
Brigade cynophile, autrement dit brigade canine ? Non, escouade d’abeilles spécialisées dans la détection de mines. Depuis la guerre dans les Balkans, les mines anti personnelles pullulent encore en ex-Yougoslavie. Pour venir à bout de ce fléau, Nikola Kesic, un chercheur croate de l'université de Zagreb, a pensé aux abeilles. Yves Le Conte, un de ses collègues de l’INRA à Avignon, l’Institut national de la recherche agronomique, a mené l’expérience.

On sait aujourd’hui que les abeilles sont capables de reconnaitre certaines odeurs auxquelles elles ont été exposées, et peuvent les identifier par un réflexe de type pavlovien. Les chercheurs ont donc mis les abeilles en contact avec du TNT dissimulé sous un sirop de sucre. Par un jeu de chaises musicales, les boîtes contenant l’explosif ont été sans cesse déplacées pour inciter les insectes à se diriger à l’odeur. Cette étape s'est avérée étonnement rapide, et positive.

Pour dresser des abeilles démineuses, il fallait ensuite s’assurer que lâchées dans la nature, elle s’orienteraient vers du TNT, mais sans sucre par-dessus. D’une manière générale, le résultat est plutôt probant. Malgré tout, certaines abeilles, conscientes d’avoir été flouées, se dirigent vers le TNT, mais rebroussent chemin quand elles s’aperçoivent qu’il n’y a pas de sirop avec. Pour parfaire l’expérience, et qu’elle soit un jour totalement opérationnelle, il va falloir se remettre au travail et dompter les abeilles rebelles. Pas folle la guêpe.

En attendant, Nikola Kesic souhaite persuader les autorités militaires croates de faire travailler ses abeilles. Elles seraient suivies de façon automatique à l’aide de caméras infrarouges. Aujourd’hui, plus de 120 000 mines se trouveraient encore sur 2 % du territoire croate. Les abeilles, contrairement aux chiens, sont plus faciles à dresser, et le coût est moindre. D’ailleurs, certains services de police ou de douane, les utilisent dans les aéroports pour trouver de la drogue. L’histoire ne dit pas si elles préfèrent le miel…