NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Des routes en plastique préfabriquées





Plus vertes, moins polluantes, les routes faites avec des bouteilles en plastique recyclées sont à l’étude. Elles pourraient même signer la fin des nids de poules et autres aspérités.


Des routes en plastique préfabriquées
Recyclons nos bouteilles en plastique. Enfin, continuons à le faire. Ces dernières pourraient en effet être utilisées pour les routes du futur qui seraient préfabriquées. Surtout, ces routes innovantes seraient bien moins polluantes que l’asphalte, qui rappelons-le, balance 1, 6 millions de tonnes de CO2 dans l’air chaque année… Cette alternative verte à l’asphalte a été imaginée par la société néerlandaise VolkerWessels. En terme de développement, le potentiel est énorme, et les avantages multiples.
 
La technologie utilisée est celle du design en creux. Il est beaucoup plus léger que les matériaux traditionnels et permet plus facilement l’accès aux câbles, tuyaux et conduites qui courent sous les routes. Ainsi, ont peut imaginer que des parties de la chaussée endommagées seront beaucoup plus faciles à retirer puis à remplacer. Dans la foulée, la maintenance serait réduite. Ces routes faites à partir de bouteilles en plastique recyclées seraient d’ailleurs plus résistantes que les revêtements classiques. Elles pourraient supporter des températures extrêmes oscillant entre moins 40°C et 80°C. Encore un plus, elles seraient plus rapides à construire. Le processus prenant quelques semaines plutôt que plusieurs mois.
 
D’ici trois ans, des portions de routes en plastique seront installées à Rotterdam aux Pays-Bas. Les morceaux de route s’emboîteront exactement sur le principe des briques de Lego. Avec le projet PlasticRoad, Rotterdam deviendra ainsi la première ville au monde dont certaines voies de circulation seront équipées de tuiles en plastique fabriquées à l’avance. Ces dernières s’emboîteront modules après modules. « Le plastique offre toutes sortes d’avantages comparé à la construction actuelle », a expliqué Rolf Mars, le PDG de VolkerWessels au quotidien britannique The Guardian.
 
On salue l’alternative verte. La seule réserve est le risque que ces routes faites en plastique soient plus glissantes par temps de pluie. Ce qui représente un sérieux bémol. Ceci dit, le projet est encore au stade de concept et il y a encore de quoi trouver des solutions. Pour ce faire, les ingénieurs planchent dans des laboratoires dédiés. Dans trois ans exactement, ces portions de route en plastique préfabriquées seront donc posées à Rotterdam, ville pilote en terme de pratiques et d’expériences vertes. En attendant, continuons de recycler nos bouteilles d’eau.