NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Electricité, une baisse de la consommation prévue d’ici 2021





Dans son bilan prévisionnel de 2016, le Réseau de transport d’électricité (RTE) prévoit pour la première fois une baisse de la consommation d’électricité d’ici 2021. Cette prévision s’explique par les mesures d’efficacité énergétiques.


« Le Bilan prévisionnel 2016 élaboré par RTE fait apparaître pour la première fois une baisse de la consommation annuelle d'électricité en France de 8 TWh d'ici 2021 (soit la consommation de la Haute-Garonne) liée aux mesures d'efficacité énergétique » annonce le Réseau de transport d’électricité par communiqué.

C’est donc une première historique qui mérite d’être saluée, la consommation devrait passer des 479 TWh de 2015 à 471TWh en 2021. « Durant cette période, la pointe de consommation enregistrera une évolution similaire, passant d'une prévision de 101 100 MW durant l'hiver 2016/2017 à 100 000 MW à l'hiver 2020/2021 en cas de vague de froid décennale » continue RTE. Ce sont les premiers fruits des efforts en termes de transition énergétique et notamment d’efficacité.
 

Le poids des filières thermiques à flamme dans la balance

« Le niveau de sécurité d'approvisionnement électrique sur la période 2016-2021 sera influencé par les conditions de mise en oeuvre du mécanisme de capacité français et par le débat sur le prix de la tonne de CO2 émise. Certains producteurs attendent de mieux connaître les perspectives économiques de la filière thermique à flamme pour définir l'avenir de leurs unités de production fonctionnant au gaz ou au charbon » analyse le texte. Selon les possibilités la prévision estime qu’il peut y avoir une différence de 5 000 MW. « A partir de l'hiver 2020-2021, les marges de sécurité d'approvisionnement seront garanties notamment grâce à la mise en service de nouvelles interconnexions avec l'Italie et le Royaume-Uni, et l'exploitation à pleine capacité de l'EPR et des éoliennes en mer » ajoute le communiqué.

Par ailleurs, d’ici 2021 les énergies renouvelables devraient attendre une capacité de production annuelle de 55 000 MW avec 17 000 MW pour l’éolien et 10 000 MW pour le solaire. Des chiffres qui permettent d’envisager une transition énergétique bien avancée d’ici cinq ans.