NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Eliott, le petit génie de 14 ans repéré par Google





Eliott Sarrey a 14 ans, il est déjà inventeur. Cerise sur le gâteau, il a été repéré par Google grâce à son robot jardinier, « Bot2Karot ».


Eliott Sarrey
Eliott Sarrey
Ce n’est pas Titou et les pouces verts, c’est Eliott Sarrey. Un jeune inventeur français de 14 ans, qui a mis au point un robot jardinier. Son invention s’appelle « Bot2Karot ». Ce bot aux mains vertes est capable de gérer des plantes par l'intermédiaire d'un smartphone. L’innovation est telle, qu’elle a été remarquée par Google. Eliott Sarrey figure ainsi sur la short list des bidouilleurs sélectionnés pour participer à la Google Science Fair, qui se tiendra en septembre prochain au siège de Google, à Mountain View en Californie. La Google Science Fair, est un rendez-vous incontournable pour les jeunes inventeurs âgés de 13 à 18 ans. Ce concours scientifique mondial fondé par le géant de l’Internet américain, a pour ambition de récompenser des innovations pour « changer le monde. » C’est surtout un passeport inestimable pour l’avenir. Et un prix de 50 000 dollars.
 
Eliott Sarrey, un jeune lorrain de 14 ans, a donc été retenu parmi les 20 finalistes mondiaux. Pour ce faire, il a imaginé un gentil robot, avec un attrait particulier pour le jardinage. Le concept, ludique, mais utile et écologique, est de faciliter le quotidien des gens. Une invention dit-il à L’Express, pensée pour « les personnes actives toujours pressées. » Ainsi, son « Bot2Karot » est un robot jardinier qui peut aider les personnes à la main verte, à s’occuper de leur portager à distance. « Bot2Karot » peut en effet arroser, biner, et repiquer des plantations. L’histoire ne dit pas si ses parents aiment jardiner mais sont toujours pressés. En revanche, Eliott a imaginé son robot « en observant les personnes de son entourage qui jouaient aux jardiniers sur leurs téléphones, sans jamais passer au monde réel », précise L’Express. Tiens-donc.

Fan de Lego, il n’en fallait pas plus pour que le jeune prodige conçoive un prototype avec des briquettes. Ces dernières fonctionnent avec des systèmes qui utilisent les technologies Arduino et Raspberry. Pour ce faire, ses parents ont mis la main à la pâte, ainsi que son professeur de mathématiques et des chercheurs du centre de recherche de Saint-Gobain PAM. En attendant la réponse du jury qui aura lieu le 21 septembre prochain, « Bot2Karot » fonctionne parfaitement. Et nous, on encourage Eliott.