NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Emojis, pas si universels que ça...





Contre toute attente, l’interprétation que l’on se fait des emojis ne serait pas universelle.


Emojis, pas si universels que ça...
Autant d'interprétations que d'emojis ? Si on parle de langage universel, on peut repasser. En effet, l’interprétation que l’on se fait des emojis varie selon qu’on est X ou Y. Pas universels donc les émoticônes, du moins, la compréhension que l’on en a. C’est ce qui ressort d’une étude, tout droit sortie des cerveaux bouillonnants de chercheurs sur l’informatique de l’Université du Minnesota aux États-Unis. Il s’avère en effet que «  leur interprétation diffère selon les utilisateurs et selon les systèmes qu’ils utilisent », rapporte Le Monde dans sa rubrique Pixels. Et encore, on ne parle même pas de culture ou de nationalité différentes.
 
Ainsi, ces pictogrammes passés dans nos habitudes de communication (SMS, mails, tweets), et dont on aurait du mal à se passer, n’ont pas la même signification d’une personne à l’autre. D’où des malentendus ou erreurs d’interprétation. Autrement dit, la compréhension des emojis serait personnelle. Pour en arriver là, les chercheurs en informatique se sont adonnés à un sondage sur Internet. Les internautes interrogés étaient exclusivement américains. L’objet des questions portait « sur une sélection des emojis les plus populaires ». En gros, quinze emojis « et leurs déclinaisons selon les plateformes. » En effet, les emojis ne s’affichent pas de la même façon s’ils apparaissent sur des appareils Apple ou Samsung et LG, qui utilisent le système Android.
 
Ainsi, le très populaire emoji qui sourit avec ses dents est perçu de manière positive pour tout le monde… Sauf pour les utilisateurs d’Apple. Ce serait trop simple sinon. Selon Le Monde qui se fait l’écho de l’étude, « les utilisateurs sont aussi divisés par l’emoji avec un sourire en coin, ou celui avec deux mains levées en signe de célébration. » Malgré tout, l’emoji créant le consensus, est celui de « la version Apple du visage dont les yeux sont remplacés par des cœurs. » Résultat, pour les chercheurs, il serait bon de trouver une convergence entre les différents designs selon les plateformes. Un moyen de d’améliorer la communication et d’éviter les malentendus.