NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







En 2013, Samsung vend plus de téléphones que Nokia, Blackberry et Apple réunis





Samsung vend presque un million de téléphone par jour soit plus du double d’Apple. En 2013, la marque coréenne a détenu 31,3% des parts de marché pour un total d’un milliard de téléphones intelligents vendus.


DR
DR
L’année 2013 a érigé Samsung en incontestable leader des téléphones dits intelligents, selon le cabinet IDC. Avec 319,9 millions de ces appareils vendus le groupe coréen s’est accaparé 31,3% des parts de marché. Au deuxième rang, la marque Apple a vendu 153,4 millions de ses iPhones. Les trois anciens poids lourds du secteur, Apple, BlackBerry et Nokia, vendent moins de téléphones à eux trois que Samsung.
 
Malgré les tentatives d’Apple de concurrencer les appareils les moins chers avec le 5C, Samsung continue à s’imposer comme le concepteur de Smartphones accessibles.
 


Un marché en progression de 38,4%

Les ventes record d’iPhones au dernier trimestre 2013 n’ont pas suffit à remettre en cause la position de Samsung.
 
En fait l’année 2013 a été particulièrement faste pour les Smartphones : progression de 38,4% et 1,04 milliard d’appareils de ce type vendus. Des progressions très importantes ont été enregistrées dans les ventes des cinq leaders du marché. 
 
1-    Samsung, 319,9 millions d’exemplaires vendus (+ 42,9%)
2-    Apple, 143,4 millions d’exemplaires vendus (+12,9%)
3-    Huawei, 48,8 millions d’exemplaires vendus (+67,5%)
4-    LG, 47,7 millions d’exemplaires vendus (+81,1%)
5-    Lenovo, 45,5 millions d’exemplaires vendus (+91,7%)
 
Ces cinq groupes ont largement bénéficié de l’augmentation générale. Excepté Apple, ils ont tous réussi à dépasser la progression moyenne du marché. L'ouverture du marché chinois a largement contribué à cette tendance.

Partenariat avec Google, pour combien de temps ?

L’autre grand gagnant de l’année 2013 est Android et là aussi Samsung n’y est pas pour rien. Le cabinet IDC montre aussi que Android détiendrait 80% du marché des systèmes d’exploitation. La relation gagnant-gagnant de Samsung et Google a donc encore de l’avenir malgré les rumeurs de méfiance de l’Américain vis-à-vis de son partenaire. D’après le site américain recode.net, Google s’inquiète de sa situation de dépendance et craint que Samsung cherche à développer son propre système d’exploitation.

Les relations entre les deux groupes sont à observer de près depuis que Google ne fait plus mystère de ses ambitions dans un secteur où Samsung est leader.