NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







En 2015 Honda lancera une voiture à hydrogène





Après avoir lancé une voiture de ce type en édition limitée, Honda devrait commercialiser une voiture à pile à combustible. La technologie, malgré son cout important, reste prometteuse. Dans ce secteur qui nécessite le développement d'un réseau de stations Toyota a une large longueur d'avance.


DR JMR_Photography - Flickr
DR JMR_Photography - Flickr
En marge du salon de l’automobile de Tokyo qui a été lancé vendredi 24 novembre, Honda annonce la commercialisation en 2015 d’une voiture à hydrogène, le FCEV. Après Toyota, c’est un autre constructeur japonais qui exploite la piste des piles à combustible dans le secteur automobile.
 
Honda a déjà conçu des véhicules de ce type mais n’avait pas fait le choix de la commercialisation à grande échelle. Quelques centaines de voitures FCX Clarity (photo) avaient cependant montré que la compagnie disposait des capacités pour se positionner sur ce marché.

Accords pour relever les défis techniques

La production des piles à combustibles reste chère c’est ce qui a jusqu’ici empêché leur démocratisation. Pour relever le défi, Honda a décidé de s’associer avec son compatriote Toshiba. Le constructeur espère ainsi bénéficier des compétences de l’entreprise pour limiter les coûts de production et gagner en rentabilité. Dans la même optique, une alliance avec l’Américain General Motors avait été annoncée en juillet.

 

Le prototype du FCEV Honda a été dévoilé au public. Ses caractéristiques sont nettement plus prometteuses que celles du modèle hydrogène précédent. Le moteur à pile est un tiers plus petit que le précédent FCX Clarity. Il sera en concurrence avec le modèle à hydrogène que Toyota devrait aussi présenter au salon automobile de Tokyo. La marque coréenne Hyundai pourrait elle aussi présenter un modèle.

Le principal défi repose sur le développement des stations de distribution d’hydrogène. Le FCEV dispose d’une autonomie de 480 kilomètres (comme le FCX Clarity) ce qui dans l’état actuel du déploiement des stations distribuant de l’hydrogène est très insuffisant. Il n’existe, par exemple, aucune station de ce type en France.

Fin octobre, Toyota a annoncé une collaboration rapprochée avec l’entreprise française Air Liquide. Le géant japonais espère ainsi multiplier rapidement le réseau de stations d’hydrogène.