NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Envie de relooking extrême

Et si vous passiez simplement aux lentilles ?





Le confort est optimal avec des lentilles de contact, par rapport aux lunettes, qui laissent parfois des traces sur le nez, appuient sur les oreilles, ou glissent… Bref, qui se rappellent un peu trop à la mémoire du porteur. En 2014, place aux lentilles de contact, tendance techno-chic au naturel !


© michelaleonetti - Fotolia.com
© michelaleonetti - Fotolia.com

Envie de changement radical… mais pas irréversible

Pas besoin d’en faire des tonnes. Question relooking extrême, il suffit parfois de peu, pour faire beaucoup ! Par exemple, remplacer ses lunettes de vue par des lentilles de contact. L’effet est immédiat. Certes, on peut arguer que c’est une micro-tendance, mais les lunettes sont aussi un signe distinctif ou caractéristique : secrétaire incendiaire, geek introverti, geek cool, intello glacial ou intello concentré, hipster branché… Bref, avec des lunettes, on est souvent catalogué.
 
Pour ceux qui souhaitent passer aux lentilles de contact, tout peut se faire de manière progressive. Il est possible de choisir l’alternance : porter ses lentilles à certains moments, ses lunettes à d’autres, en fonction de l’activité, d’un sport extrême, du lieu, de l’occasion, du contexte... Dans tous les cas, la décision du porteur peut évoluer avec le temps.
 
Quelqu’un qui considère que le port des lentilles doit rester une alternative aux lunettes peut très bien, au bout de quelques mois, décider d’abandonner ses lunettes de façon définitive. Pourquoi ? Parce que le confort de vision, avec une lentille, est beaucoup plus performant. Dans ce cas, les opticiens, en leur qualité de professionnels de santé, sont là « pour réévaluer les besoins du porteur, et éventuellement, proposer un nouveau type de lentilles plus adaptées », note Philippe Blanc, expert en contactologie chez Optic 2000. 

Je jongle, donc je suis.

Alterner permet de jouer avec son look et de varier les plaisirs selon l’humeur du moment. Un jour, des lentilles, un jour des lunettes. Et alors là, en termes d’opportunités, c’est l’infini des possibles.
 
Le matin, dans un esprit « chronobiologique », pour respecter son rythme, on peut très bien chausser des lunettes, et une fois qu’on y voit un peu plus clair, après deux cafés bien serrés, « enfiler » ses lentilles. De la même façon, lors d’une présentation à gros enjeu devant Duboss & Compagnie, des lunettes peuvent asseoir un certain sérieux et les supposées compétences qui vont avec. A contrario, lors d’un premier dîner en amoureux, les lentilles peuvent avoir un certain intérêt : on se sent soi-même, sans aucun artifice. On est dans le less is more, et le choix, d’ordre esthétique, incombe à chacun. 

Tendance low-profile : la lentille, c’est chic !

Avec des lentilles, on est authentique. Une valeur en hausse, exactement comme celle de la discrétion qui est son alter ego. Si la mode marque aujourd’hui un certain retour à la sobriété, les lentilles s’inscrivent parfaitement dans cette tendance naturelle, le style moins marqué, l’anti show-off : le retour à l’essentiel, aux fondamentaux, aux valeurs refuges, à la réassurance, à soi. On fait juste de l’Effet sans effets de manche, et ça, c’est le summum de l’élégance. En 2014, le minimalisme, c’est chic. Et l’overdressed, à fuir : c’est réservé aux ringards !
 
Les lentilles, c’est le regard naturel, tel qu’il est. Pas entravé. C’est un vrai luxe, et un luxe que souvent, les porteurs de lunettes ont oublié. Y revenir est un vrai plaisir. Surtout, une fois le visage libéré du joug des lunettes, c’est tout un panel d’accessoires que l’on peut se permettre de porter. Des boucles d’oreilles fantaisie par exemple, sans le côté « surcharge » que peut éventuellement accentuer une monture de lunette. Dans tous les cas, les lentilles, ça devient cool, c’est la décontraction ultime, le visage version light.

Neo-techno-chic, la lentille de contact !

En plus du point de vue esthétique, les lentilles représentent un immense pas en avant, en termes d’innovations technologiques. Et ça, ça nous plaît ! Parce que ça n’a l’air de rien comme ça, mais les lentilles de contact sont de véritables concentrés de technologie. Si leur fonction est avant tout correctrice, elles peuvent aussi être cosmétiques ou thérapeutiques.
 
« La lentille connait des évolutions permanentes », explique le responsable contactologie d’Optic 2000. En effet, la lentille du futur sera de plus en plus performante, de plus en plus technique. Aujourd’hui, par exemple, des ingénieurs planchent sur l’intégration d’un système d’affichage souple LCD dans une lentille. Il pourrait permettre d’apposer du texte et des images sur l’œil. Même si les chercheurs n’en sont qu’au stade du prototype, cela montre l’évolution vers laquelle tendent les lentilles de contact.
 
Naturellement, cette évolution s’accompagne d’une progression de l’expertise, de l’offre, et des services mis à disposition par les professionnels de santé, comme les opticiens. Ainsi, explique Philippe Blanc, « les opticiens bénéficient d’une formation continue pour leur permettre de suivre l’évolution technique de leur métier et de répondre au mieux aux attentes des patients. » 

Demandez conseil à votre opticien!

Il existe plusieurs types de lentilles et, quand on n’a pas la science infuse, mieux vaut s’adresser à un professionnel pour en comprendre l’intérêt. Par exemple, les lentilles en silicone-hydrogel : elles sont beaucoup plus perméables à l’oxygène qui représente l’essence du métabolisme de la cornée - et vont donc favoriser la « respiration » de l’œil. Ce composant permet aux lentilles d’utiliser un minimum d’eau des larmes et d’en laisser une grande partie pour le métabolisme de la cornée. Ainsi, on repousse les limites de l’intolérance liée au port de la lentille. Il s’agit d’une vraie avancée technologique dans le domaine des lentilles de contact, avec encore une fois, un confort augmenté.
 
En dehors de leur fonction correctrice, certaines lentilles sont considérées comme des produits cosmétiques. En effet, selon l’expert en contactologie d’Optic 2000 : « dans le domaine cosmétique, les lentilles apportent des réponses à des soucis purement esthétiques, même pour les personnes qui n’ont pas de trouble de la vision. » Jusqu’en 2010 environ, il y a ainsi eu une très forte demande en lentilles colorées, produits « techno-ludiques », notamment chez les jeunes souhaitant changer de couleur d’yeux. Si cette tendance enregistre un léger recul, on peut imaginer que la lentille de demain alliera la haute technologie avec des aspects plus ludiques. Correctrice, connectée, interactive, on n’a encore rien vu ! 

Envie de relooking extrême
Optic 2000, première enseigne française de distribution optique, met à votre service son réseau de 1200 opticiens implantés sur tout le territoire. 

L’enseigne s’est engagée en 2011 dans une démarche de certification AFNOR  attestant du professionnalisme de ses opticiens et de la qualité de service mise en œuvre auprès de ses clients. Si vous souhaitez passer aux lentilles, vous trouverez conseil gratuitement auprès de votre opticien Optic 2000. 

La délivrance des lentilles de contact est soumise à prescription médicale, et nécessite une ordonnance de votre ophtalmologiste. Liste des points de vente Optic 2000 disponible sur : https://www.optic2000.com/espace-magasins  

Retrouvez les engagements sur la lentille de la part d’Optic 2000 sur https://www.optic2000.com/lentilles-de-contact.html