NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Facebook lance une plateforme de vente pour ses utilisateurs





S’appuyant sur 1,71 milliard d’utilisateurs, Facebook lance une plateforme de vente pour ses membres. Une nouveauté qui devrait être accueillie avec beaucoup d’inquiétude par les sites de commerces qui ne peuvent s’appuyer sur un tel réseau d’utilisateurs et utilisaient même le réseau social pour leurs activités…


Ce qui devait arriver arriva. Facebook ne se contente plus d’être un lieu privilégié pour créer des pages d’annonces ou faire la promotion d’annonces publiées sur d’autres plateformes. Le réseau social lance sa plateforme de vente et d’achats. « Le réseau social va permettre à son 1,71 milliard d’utilisateurs, s’ils veulent vendre un objet, d’en mettre une photo en ligne sur « Marketplace », avec la possibilité de diffuser les photos en fonction de la proximité des acheteurs potentiels, via la géolocalisation. Le service sera accessible, dans un premier temps, aux utilisateurs majeurs résidant aux Etats-Unis, en Australie, au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande » précise Le Monde .

Service gratuit mais qui doit permettre de mieux monétiser ses services

D’après la direction du groupe, il y aurait déjà aujourd’hui 450 millions d’utilisateurs de Facebook qui se servent du réseau pour acheter ou vendre grâce à des groupes dédiés. « L’officialisation de Facebook comme plateforme de vente de produits entre particuliers n’est toutefois pas sans risque. Le groupe avait ainsi déjà dû prendre des mesures, plus tôt cette année, pour empêcher que son réseau ou son application de photos Instagram soient utilisés pour négocier des ventes d’armes entre particuliers » note le quotidien.

Avec cette même obsession de mieux monétiser son incroyable réseau, le groupe risque de chambouler le secteur de la vente en ligne avec des plateforme d’e-commerce qui utilisent très largement Facebook pour promouvoir leur activité. « Mi-septembre, l’entreprise avait d’ailleurs dévoilé un nouveau système de paiement en ligne intégré à son service de messagerie Messenger : on peut désormais y faire des achats directement dans une conversation, sans être redirigé vers le site internet du commerçant » ajoute Le Monde.

Le service sera accessible gratuitement pour les utilisateurs, restent à en savoir plus sur le système de commission ou de rémunération comme intermédiaire que Facebook souhaite appliquer.