NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Facture EDF, un « rattrapage tarifaire » qui va surprendre 28 millions d’abonnés





EDF vient d’annoncer que 28 millions d’abonnés allait avoir la surprise de voir leur facture augmentée d’en moyenne 30 euros. La compagnie explique qu’il s’agit d’un rattrapage de périodes où les factures réglées ont été sous évaluées. Si ce n’est pas la première fois que les factures sont réhaussées a posteriori ce devrait être la dernière fois, estime l’association 60 millions de consommateurs.


ILD
ILD

Depuis quelques jours, des consommateurs de la France entière reçoivent par courrier une mauvaise nouvelle pour leurs dépenses d’énergie. EDF a commencé à écrire à des millions de foyers qui sont concernés par des suppléments dans leur facture d’électricité. Ils vont payer dans les prochains mois pour des consommations qui datent de plusieurs années.

Aussi surprenante soit elle, la démarche est tout à fait légale. 28 millions de clients pourraient être concernés par des « rattrapages tarifaires » de Edf et recevoir des factures réhaussées. Les associations de défense des consommateurs ne trouvent d’ailleurs rien à en redire. « Ces rattrapages sont parfaitement légaux. Ils font suite à deux décisions du Conseil d'État saisi par les opérateurs alternatifs d'électricité, qui sanctionnent le gouvernement pour n'avoir pas appliqué des hausses suffisantes du tarif réglementé » explique 60 Millions de consommateurs, cité par le journal La Dépêche du Midi.

Et le quotidien régional de poursuivre, « Ce n'est pas la première fois qu'EDF effectue un rattrapage tarifaire. Ca avait déjà été le cas pour la période 2012-2013. Pour autant, elle revient à la charge pour solder ce temps-là ». Mais si les comptes sont bons pour 2013, 2014 et 2015. Il reste encore une partie qui n’a pas été payée pour l’année 2012.

Les consommateurs concernés devraient d’abord recevoir une lettre les informant qu’ils sont concernés par cette réévaluation de leur facture. La mauvaise nouvelle passée, ils seront néanmoins satisfaits d’apprendre que c’est normalement la dernière fois que ce type de rattrapage aura lieu. En effet, nous apprend l’association de défense des consommateurs, ce n’est plus le gouvernement mais la Commission de régulation de l’énergie qui est en charge de l’évolution du tarif.