NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Gagnez plus en allant chez Google





Si la rémunération est votre principal critère en matière de recherche d'emploi, ne cherchez plus et foncez chez Google. L'entreprise américaine a été classée première sur le montant des salaires et des avantages accordés à ses salariés.


Selon une enquête réalisée par la plateforme américaine de recherche d'emploi Glassdoor, Google est l'entreprise qui paye le mieux ses employés avec un salaire annuel moyen de 128 000 dollars (94 000 euros). Les stagiaires ne sont pas en reste avec une moyenne mensuelle de 6 000 dollars (4 400 euros). A titre de comparaison, les ingénieurs Facebook sont à 120 000 dollars tandis que ceux de Microsoft sont à 111 000 dollars et d'Amazon à 105 000 dollars. A noter qu'Apple paye ses ingénieurs plus cher (132 000 dollars) mais le montant moyen tombe bien en dessous de ce niveau du fait des rémunérations pratiquées dans son réseau de distribution.

Un tableau pas si idyllique

Si le montant des salaires est indéniablement élevé et les autres avantages tout autant séduisants (cantine gratuite, temps libre pour développer ses projets personnels, massages au bureau...), l'ambiance au travail n'est pas forcément au beau fixe. Des salariés témoignaient en 2013 sur le site Quora que l'afflux de jeunes sur-diplômés à qui les missions sont loin d'être qualifiées et valorisantes génère des frustrations, de l'arrogance et une compétition entre salariés, plombant l'ambiance à bien des égards.
 
D'autres salariés regrettent que Google n'ait plus l'esprit "start up" dans l'âme. Comme dans la plupart des grandes entreprises, les décisions sont prises au plus haut de la hiérarchie, même si le gros des troupes a justement été formé aux meilleures pratiques de la gestion des entreprises dans les plus grandes écoles et universités mondiales. Il en résulte des process de validation exigeants, répétitifs et bureaucratiques, propres à tuer dans l’œuf l'enthousiasme des salariés hautement qualifiés.

Un peu à l'étroit

Les salariés se sentent un peu à l'étroit dans leurs missions mais également dans leur bureau. Aménagé en open spaces, les locaux de Google rentabilisent en fait le moindre m2 et "Il n'est pas rare de voir 3 ou 4 employés dans un seul "cube", voire plusieurs managers partageant le même bureau. Avec tous les espaces ouverts pour la nourriture, les jeux, la télévision, etc, il peut être difficile de trouver un coin tranquille pour réfléchir", confie Anne Halsall, qui a travaillé chez Google entre 2006 et 2008, dans un article paru sur le site du magazine Capital en novembre 2013.
 
Toujours est-il que l'expérience reste tentante, si l'on en croit Galssdoor qui annonce qu'en deux mois, un stagiaire peut gagner plus de 10 000 dollars (soit 7 300 euros) alors même qu'en France, l'indemnité de base (lorsqu'il y en a) va passer à 523,26 euros mensuel en septembre prochain.