NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Google modifie son algorithme pour lutter contre la pédopornographie





Le premier moteur de recherche a modifié son algorithme pour empêcher l’affichage de résultats liés à des contenus pédopornographiques. Le programme développé avec la collaboration de Microsoft s’inscrit dans une politique globale du groupe.


Lundi 18 novembre, le président exécutif de Google, Eric Schmidt a publié sur le site du Dailymail  une lettre dans laquelle il annonce le renforcement de la lutte contre la pédopornographie.
 
Sa déclaration suit de quelques jours l’arrestation de 350 personnes au Canada pour des affaires de pédophilie, «cette horrible affaire souligne les profondeurs dans lesquelles l’humanité peut couler, et alors que la société ne pourra jamais complètement éliminer cette dépravation, nous devons faire tout ce que nous pouvons pour protéger les enfants » commence Eric Schmidt avant de continuer « C'est pourquoi les sociétés du Web comme Google et Microsoft ont travaillé avec les autorités pendant des années pour arrêter la propagation de photos illégales sur Internet. »

200 salariés dédiés à cette tâche

Le dirigeant de Google affirme que le groupe s’est toujours préoccupé des usages illicites de son moteur de recherche et que la lutte contre la pédopornographie n’est pas chose nouvelle au sein de la firme. Les résultats des recherches en images ont été considérablement nettoyés.
 
Depuis trois mois cette volonté s’est encore affirmée, 200 salariés travailleraient à « empêcher des liens vers des documents pédopornographiques d’apparaître dans nos résultats. » Un algorithme dédié à cette tâche vient d’être intégré grâce à la collaboration de Microsoft qui d’après Schmidt « mérite beaucoup de crédit pour le développement et le partage de sa technologie de détection d’images. » Technologie que les administrateurs de YouTube utiliseront dorénavant pour détecter et supprimer rapidement les vidéos illicites.
 
« Même si aucun algorithme n'est parfait – et Google ne peut pas empêcher les pédophiles d'ajouter de nouvelles photos sur le Net – ces changements ont nettoyé les résultats de plus de 100 000 requêtes qui pourraient être liées à l'abus sexuel des enfants. » explique-t-il plus loin.
 
La modification n’est effective que sur la version anglaise du moteur de recherche mais devrait être « bientôt » appliquée aux 150 langues de Google.