NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Ikea : des maisons en kit pour les réfugiés





Ikea, le géant suédois du mobilier, se lance dans l’habitat d’urgence avec des structures en kit pour abriter les réfugiés.


Pour Ikea, c’est un grand pas vers l’économie solidaire. En produisant 30 000 abris en kit destinés à des camps de réfugiés de guerre ou des victimes de catastrophes naturelles, le fabricant de meubles suédois joue la carte de l’habitat d’urgence. À titre d’essai, des prototypes de ces petites maisons ont déjà été montés en Iraq et en Éthiopie. Grandes de 20m2, modulables, on peut y habiter à cinq personnes. Leur solidité est dix fois supérieure à une tente, ce qui en fait une maison provisoire dont la durée de vie est de trois ans. Cela rend l’abri plus écologique à long terme, et moins coûteux qu’une tente : 1 060 euros pièce, et 920 dans une fourchette basse.
 
À l’origine, le projet humanitaire est celui de la société suédoise Ikea et de sa fondation philanthropique, Better Shelter, une association à but non lucratif. Concrètement, 30 000 maisons provisoires en pièces détachées seront fabriquées en collaboration avec l’UNHCR, le Haut Commissariat pour les réfugiés des Nations unies. Pour commencer, 10 000 unités sont attendues en Iraq cet été.

La structure en kit prend 4 heures pour être montée par les humanitaires sur place, à condition de bien lire la fameuse notice Ikea évidemment jointe ! Elle repose sur une architecture en métal. Le toit réfléchissant a été spécialement conçu pour protéger de la chaleur. Polyvalent, avec son panneau solaire, il pourra aussi, dans d’autres situations, générer chaleur et électricité. « Il y a environ 53,5 millions de réfugiés et déplacés dans le monde, c’est donc une simple goutte d’eau dans l’océan », rappelle au Figaro, Johan Karlsson, responsable du développement de Better Shelter. Mais c’est déjà ça.