NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Imprimante 3D, des maisons à 3 500 euros conçues en 24 heures





Une entreprise chinoise a utilisé une imprimante 3D pour construire 10 maisons de 200 m2 en 24 heures. La prouesse technique s’accompagne d’un coût record puisque chaque maison coûte 3 500 euros.


DR news.cn
DR news.cn
L’entreprise Shanghai Winsun décoration design Engineering Co a réalisé un coup de force en fabricant dix maisons habitable de 200 m2 en 24 heures. Elles ont été réalisées à l’aide d’une imprimante 3D de 32 mètres de long, 1à mètres de large et 6,6 mètres de haut. L’entreprise a par ailleurs expliqué que chaque maison avait coûté 3 500 euros.

«Nous avons acheté les composants de l’imprimante à l’étranger, et l’avons assemblée dans une usine de Suzhou, a expliqué Ma Yihe, le patron de cette entreprise. Ce nouveau type de structure imprimée en 3D est écologique et bien plus intéressant financièrement» explique Ma Yihe, le directeur de l’entreprise, cité par Le Parisien. Il explique par ailleurs que les matériaux utilisés sont des déchets de constructions qui ont été recyclés.

Les différents morceaux de la maison sont imprimés pour ensuite être assemblés par des ouvriers. Ces maisons qui ont été installées à Shangaï pourraient surtout être utilisées pour des campements, bidonvilles ou des bâtiments d’urgence.

Shangai Winsun a annoncé vouloir « développer une centaine d’usines de recyclage pour s'approvisionner en matières premières en récoltant et en transformant les déchets de construction. »

Des émules dans le monde entier

Imprimante 3D, des maisons à 3 500 euros conçues en 24 heures
La publicité autour de ce moyen de production révolutionnaire a fait le tour du monde et interroge sur les limites de l’imprimante 3D. Malgré l’important investissement financier pour acquérir un appareil de cette taille, les coûts de production et la rapidité séduisent des entreprises de construction tout autour du monde.

« Cette révolution dans le domaine de la construction commence à faire son chemin. Plusieurs projets existent en Europe comme à Amsterdam au Pays Bas où une maison de 13 chambres est en train d'être réalisée avec des briques de plastique recyclé. Encore plus fou, le professeur Behrokh Khoshnevis de l’université de Californie du sud a développé une machine qui «imprime» l'ensemble de la maison contrairement aux chinois qui fabriquent des pièces à assembler » conclue Le Parisien.