NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Intelligence artificielle, la révolution automobile est imminente





Le développement de l’intelligence artificielle intéresse tout particulièrement l’industrie automobile qui cherche en permanence à adapter la technologie aux nouveaux modèles. Quelques idées comme le volant amovible et transportable sont de plus en plus prises au sérieux.


ILD
ILD
L’avenir des moyens de transports est un fantasme que les constructeurs aiment à entretenir. Alors que les projections du milieu des années 1950 sur les voitures des années 2000 nous font aujourd’hui bien rire, les constructeurs actuels planchent sur des évolutions très importantes pour les prochaines décennies. « Et si dans le futur, le volant devenait la seule partie d'une voiture  dont nous serions propriétaire ? Cette idée étonnante nous vient de Jaguar Land Rover qui a réfléchi à ce que pourrait être la mobilité en 2040. À cette époque, le constructeur automobile  pense que les voitures autonomes seront majoritaires. Nous ne possèderons plus un véhicule personnel mais seront abonnés à un service qui nous permettra de choisir le modèle le plus adapté à nos besoins selon le type de trajet » rapporte le site spécialisé Futura Sciences.
 
A projection ne repose pas sur du vent ou la seule imagination des ingénieurs. Pour rendre possible ce projet un peu fou, Jaguar table sur l’évolution de l’intelligence artificielle avec un « compagnon » virtuel et intelligent qui sera utile pour toutes sortes de tâches et notamment la conduite. « À la manière d'une enceinte connectée , l'utilisateur pourrait formuler des requêtes verbales, et notamment demander à son volant de lui commander une voiture autonome pour un déplacement. Une fois connecté à un véhicule, on imagine que Sayer adapterait les réglages de conduite et d'ergonomie en fonction des préférences de son maître » lit-on plus loin.
 
Ici on est pas seulement dans la communication pour le groupe. En effet, le développement de ce concept est pris très au sérieux par des équipes du constructeur qui étudieraient l’idée pour le prochain concept car au nom mystérieux « Future F-Type ». Mais le groupe britannique n’est pas le seul à développer des projets liés à la technologie de l’IA. On apprend ainsi que Volkswagen a déjà signé un contrat avec IBM, comme le raconte le site Les Numériques , « Non content de fournir des services, We Commerce bénéficiera de la technologie Watson, l'intelligence artificielle développée par IBM. Dans la pratique, l'intelligence artificielle de la plateforme apprendra (machine learning) à connaître les habitudes et les préférences des conducteurs afin de leur donner des conseils personnalisés au plus près de leurs attentes. »