NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Intelligence artificielle : les 37 travaux d'Elon Musk





Le milliardaire américain Elon Musk finance 37 projets afin de lutter contre l’intelligence artificielle et ses dérives.


Elon Musk
Elon Musk
On aime bien débattre ici de l’intelligence artificielle, ses  avancées, ses prouesses technologiques… Aujourd’hui, il s’agit, en revanche de se faire l’écho des inquiétudes à ce sujet, du milliardaire américain Elon Musk. Elon Musk est le PDG de SpaceX (Space Exploration Technologies) et de Tesla Motors, le constructeur américain de véhicules électriques. Ces derniers temps, il a donné de la voix (et de l’argent) comme Bill Gates ou Stephen Hawking, pour dénoncer les avancées de l’IA, l’intelligence artificielle. Si la Californie est la contrée au monde où se trament le plus d’énigmatiques et angoissants projets liés au transhumanisme, Elon Musk a lancé 37 projets de recherche pour limiter les risques de l’intelligence artificielle.
 
Pour ce faire, ce sont des millions de dollars qu’il a déboursé. 10 au total, soit 9 millions d’euros, donnés au mois de janvier dernier, au FLI, le Future of Life Institute, une organisation à but non lucratif dont la spécialité est d’évaluer et d’empêcher « les risques potentiels du développement d’une intelligence artificielle de niveau humain », rapporte Le Monde dans sa rubrique Pixels. Une équipe par projet, soit 37 équipes ont été constituées après compète. Leur mission : « garder l’IA fiable et bénéfique », rapporte encore Le Monde. C’est dans les prestigieux viviers que représentent les universités de Berkeley et de Stanford en Californie, mais aussi d'Oxford, que les chercheurs ont été débusqués.
 
Les différentes équipes ont trois ans pour faire aboutir leur projet. Ces derniers vont des technologies « pour que les systèmes d’IA intègrent les préférences des humains en observant notre comportement », au fait de garantir que « les intérêts des systèmes superintelligents restent alignés avec les valeurs humaines ». D’autres, vont plancher sur la relation de l’IA avec les armes ou encore, avec l’économie. En gros, c’est avec bon sens que la technologie doit être utilisée. Et c’est l’objectif des projets financés par Elon Musk. Pour ce dernier, l’IA peut être « plus dangereuse que des bombes nucléaires. » Les pogrès ont toujours fait peur. Quand il s’agit d’intelligence artificielle, c’est normal de vouloir encadrer ses avancées. Il s’agit aussi de reconnaître son potentiel : « Etant donné le grand potentiel de l’intelligence artificielle, il est important d’étudier comment la société peut profiter de ses bienfaits, mais aussi comment éviter ses pièges. »