NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Internet des objets : « troisième révolution industrielle »





Frigos ou thermostats connectés à Internet, compteurs d'oeufs, aspirateurs autonomes… Que sera la vie quand tous les objets du quotidien seront intelligents ?


Internet des objets : « troisième révolution industrielle »
L’éclairage qui se déclenche avant d'arriver chez soi, les machines à café réglées sur le réveil des smartphones, les Google Glass… Aujourd’hui, ces objets connectés, synchronisés et intelligents sont entrés dans nos vie. C’est l’Internet des objets. On en a déjà l’habitude. Mais comparé à demain, ce n’est rien. Car demain, va s’opérer une véritable révolution numérique et technologique. Ingénieurs, chercheurs, technologues, startupeurs sont sur le qui-vive. Et il y a de quoi : le marché est estimé à 14 400 milliards de dollars d’ici sept ans, selon le président de Cisco Systems, rapporte Le Nouvel Observateur. « L'Internet de tous les objets » est en route. Et on a encore rien vu.

Le Nouvel Observateur, en partenariat avec BoOks cite l’essayiste américain Jeremy Rifkin, spécialiste de prospective économique et scientifique : « L’Internet des objets connectera tout et tous dans un réseau mondial intégré. Pour alimenter en big data son système nerveux planétaire, on fixe déjà des milliards de capteurs sur les ressources naturelles, les chaînes de production, le réseau électrique, les réseaux logistiques, les flux de recyclage, et on en implante dans les logements, les bureaux, les magasins, les véhicules et même les êtres humains. »

Le mouvement est en marche. Et Jeremy Rifkin travaille auprès des entreprises et des gouvernements pour l’accélérer encore davantage. La multiplication d’objets interconnectés qui nous attend, marquera la « troisième révolution industrielle ». Selon lui, elle aura raison du système économique que nous connaissons. Il explique la genèse de cette mutation dans son livre, La nouvelle société coût marginal zéro : L'internet des objets, l'émergence des communaux collaboratifs et l'éclipse du capitalisme, paru aux Liens qui Libèrent.

L’Internet des objets se développe d’une façon fulgurante. Un exemple : de 10 millions de capteurs en tous genres connectés à Internet il y a huit ans, on en comptera 100 000 milliards en 2030 ! Pour la plupart, ce sont de petites étiquettes électroniques à radiofréquence fixées sur les produits, les véhicules, les animaux, les smartphones, les baskets, les médicaments, les vêtements quantified self... Les consommateurs seront connectés 24 h sur 24 et les réseaux sociaux relayeront les données.

Autant d’outils analytiques en réseau, de données capables de soigner, d’informer, d’améliorer la productivité, de façon autonome, sans intervention de l’homme. Science fiction ? Pas vraiment, d’ailleurs, des pointures high tech comme Ray Kurzweil, le directeur du département d’ingénierie de Google, pressent que demain, l’intelligence artificielle dépassera l’intelligence humaine avant de fusionner avec elle. Bienvenu dans Le meilleur des mondes.

Internet des objets : « troisième révolution industrielle »