NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







JO 2024, la France veut vraiment gagner la bataille





L’élection de la ville organisatrice des Jeux Olympiques de 2024 est prévue pour septembre. Avec l’abandon de Rome il y a quelques semaines, Paris y croit plus que jamais et jette ses dernières forces dans la bataille. Début février le comité va présenter son slogan et entamer un intense lobbying pour convaincre.


ILD
ILD
Le slogan de la candidature de la France doit être révélé aujourd’hui, vendredi 3 février, au Misée de l’homme. « Entre eux, les membres de Paris 2024 ne parlent d’ailleurs pas tant de slogan que de « strapline ». Faut-il y voir la victoire définitive de l’anglais sur le français, toutes deux langues officielles de l’olympisme ? Il s’agit plutôt de s’adresser à l’international, alors que la candidature dela ville de Paris est dans la dernière ligne droite avant l’élection de la ville hôte des Jeux olympiques (JO) 2024, le 13 septembre, à Lima » raconte le journal Le Monde .

Après la déception de la défaite face à Londres pour les Jeux de 2012, du côté des organisateurs on affirme avoir appris des erreurs. Comme le montre le quotidien français, des petites maladresses de l’époque devrait cette fois être évitées : «  lors de la candidature de Paris 2012, jugée a posteriori trop « francocentrée », la formule « L’amour des Jeux » n’avait pas été traduite en anglais. Le slogan de Paris 2024 ne sera connu que vendredi en fin de journée, et il remplacera la formule « La force d’un rêve », utilisé en début de campagne. Une chose semble déjà acquise : la notion de « partage » devrait être présente. Sur le site de la candidature française, le hashtag #ShareParis s’est déjà fait une belle place. Concurrente de Paris, avec Budapest, Los Angeles a déjà fait connaître sa formule : « Follow the sun » (Suivez le soleil). »

A partir du dévoilement du slogan et jusqu’au vote en septembre la campagne est officiellement ouverte. Durant les manifestations sportives, grâce aux réseaux diplomatiques de la France notamment, tout sera mis en branle pour donner toutes ses chances à la candidature.

Lire ici le long article dédié à la candidature de la France sur le site du journal Le Monde