NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







JewelBow, la maison ultra connectée





C’est en Suisse, que se trouve la maison la plus connectée et la plus écolo d’Europe.


Le projet s’appelle JewelBow. Il a donné lieu, en Suisse, à la construction de la maison la plus connectée et la plus écolo d’Europe. Même, de la maison la plus connectée et green de la zone EMEA, qui comprend l’Europe, certes, mais aussi le Moyen-Orient et l’Afrique. Dans cette maison intelligente, on peut citer pèle mêle des prouesses technologiques et durables : des murs végétalisés, des panneaux solaires rotatifs. Et évidemment, une foule d’objets connectés qui font de cette maison, un prototype de maison du futur.
 
À l’origine de ce projet, la société Defi Technique SA. Avec JewelBow, elle a d’ailleurs remporté le prix CEDIA 2015. Chaque année, ce dernier récompense des entreprises qui lient habitat avec design et nouvelles technologies. Avec la maison JewelBow, l’accent a notamment été mis sur l’écologie. Ainsi, la maison ne génère aucune émission de gaz à effet de serre. Elle peut également, selon le site Explorimmo.com, « produire de l’énergie en excès, et la stocker entre ses murs. » Cette réserve d'énergie pourra ensuite être redistribuée à la société énergétique suisse, Romande Energie. 
 
Dans le registre durable, d’autres innovations sont remarquables. Ainsi, « la façade ouest, ainsi que la toiture, est équipée de panneaux solaires rotatifs qui suivent l’orientation du soleil. Les murs sont recouverts de végétaux. » Si la dimension esthétique est évidente, cette végétalisation entraîne également la régulation thermique dans la maison. Oui, mais qui dit plantes, dit arrosage. Et là, on sort du cadre écologique. Et bien non. Une cuve de 50 mètres cubes sert à récupérer l’eau de pluie. Recyclée, elle permet d'arroser. Pour empêcher le gaspi, « des capteurs d’humidité sont incrustés afin de rationaliser au mieux l’irrigation. » Bien sûr, ce concentré de technologie et d’écologie a un coût. Mais dans la réalité, moins élevé que ce à quoi on pourrait s’attendre. Il faudra malgré tout débourser 350 000 euros pour s'offrir cette smarthome.
 
La smarthome est également très connectée. Systèmes d’éclairage et de chauffage peuvent être pilotés à distance grâce à un mobile, y compris les ouvertures. D’ailleurs, seuls les propriétaires et leurs invités peuvent pénétrer dans la maison, sans clé. Après, pour les paranos, la maison JewelBow peut se transformer en vraie panic room : « la smarthome suisse est une petite forteresse numérique une fois l’alarme activée. À cet instant, les ondes wifi disparaissent et il devient impossible de commander de l’extérieur les objets connectés à l’intérieur. » Un conseil, bien connaître les fonctionnalités digitales pour pouvoir sortir !