NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







L'Oceane, le nouveau TGV qui reliera Paris-Bordeaux l'an prochain





L’Oceane, le nouveau train à grande vitesse qui reliera Paris à Bordeaux l’année prochaine, a été présenté mercredi par le président de la SNCF, Guillaume Pepy, à la gare Montparnasse, à Paris.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.

Guillaume Pepy « a cependant refusé de s'exprimer sur une éventuelle commande de trains à Alstom qui a pourtant construit cette nouvelle machine, laissant le soin au gouvernement de s'exprimer sur ses projets pour sauver l'usine de Belfort », explique un article en ligne du journal Le Parisien.

 

 L'Océane sera destiné « à la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux qui ouvrira en juillet 2017, ‘une coïncidence heureuse’, selon le président de la SNCF. Le premier TGV Océane circulera néanmoins dès le 11 décembre 2016,  en direction de Bordeaux et de Toulouse et le parc s’enrichira jusqu'à atteindre un total de dix-sept rames d'ici à l'ouverture de la nouvelle ligne. »


Jusqu’à 320 km/h

L’article du Parisien précise qu’avec « 556 places dont 158 en 1 ère classe et 398 en 2nde classe, soit 22% de plus qu’ une rame de l'actuel TGV Atlantique, le nouveau TGV Océane roulera jusqu’à 320 km/h. » 
 
Toutefois, le président de la SNCF a « éludé toutes les questions sur la situation d'Alstom et en particulier de l'usine de Belfort, où sont assemblées les motrices des TGV français depuis quatre décennies. »
 
Quant à Alstom, elle « a annoncé mercredi dernier le transfert de son activité locomotives de Belfort vers Reichshoffen d'ici 2018, provoquant une cascade de réaction politiques et un bras-de-fer avec le gouvernement. »
 
Guillaume Pépy a assuré : «Le ministre des Transports est en première ligne, il a dit beaucoup de choses sur la position des pouvoirs publics» dans ce dossier. »

Lire l’intégralité de l’article du Parisien ici.