NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







L'adaptation des jeux vidéo au cinéma suscite toujours de l'intérêt





Selon le site AlloCine, une vingtaine de jeux vidéo seront prochainement adaptés au cinéma. Et ce, même si de nombreux films tirés de jeux vidéos n'ont pas eu le succès escompté.


Le film "Need for speed" tiré du jeu vendu à plus de 140 millions d'exemplaires, et dans lequel jouait Aaron Paul, acteur de la dernière saison de Breaking Bad, se devait d'être un succès. Or il n'en a rien été, selon le journal USA Today, qui titrait récemment "Why video games don't make good movies ". En cause, la difficile convergence des genres et la délicate alchimie entre exigence commerciale et qualité artistique. Le film vient de sortir en France et les fans pourront à leur tour en juger.

Assassin's Creed, Warcraft et Angry Birds en chantier

Pour autant, les tentatives de décrocher l'une des premières places au box office se poursuivent. L'adaptation de Assassin's Creed (Ubisoft) est prévue pour août 2015 en France, à partir du jeu qui s'est vendu à 73 millions d'unités et qui rassemble de très nombreux fans. Le très célèbre jeux Warcraft sortira en France en mars 2016. Et Angry Birds, développé par la société finlandaise Rovio et déjà téléchargé 2 milliards de fois, sortira à l'été 2016.

Des adaptations souvent compliquées

Selon Kirk Kjeldsen, professeur assistant au département Cinéma de l'école d'art de l'Université Virginia Commonwealth, et cité par USA Today, cinéma et jeux vidéos n'ont que très peu en commun. Alors que les films hollywoodiens sont traditionnellement basés sur une structure en trois actes, les jeux vidéos ont une trame complètement différente où la narration n'est absolument pas linéaire. "C'est un peu comme fabriquer une chanson à partir d'une peinture ou d'une sculpture" commente Kjeldsen. A cela s'ajoute le fait que les fans des jeux vidéos mettent la barre très haut et ne veulent surtout pas voir leur univers fétiche dénaturé.

Quelques succès remarqués

Pour autant, certaines franchises portées à l'écran ont été de francs succès. Les Resident Evil, devenu un classique du genre, cartonne depuis 2002 (l'actrice Milla Jovovitch y étant sûrement pour quelque chose). On se rappelle également d'Angelina Jolie dans la série des 2 Tomb Raider en 2001 et en 2003 qui ont tous les deux remporté un gros succès.