NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







L’agonie du Grand Journal enfin sur le point de cesser





Canal + vient d’annoncer la fin de son émission « Le Grand Journal » plus de 12 ans après son lancement. Une annonce qui sonne comme un soulagement après plusieurs années de dégringolade jusqu’à un début d’année 2017 vraiment catastrophique.


DR Twitter
DR Twitter
C’est enfin la fin, la dernière émission est prévue pour le mois de mars. Le Grand Journal n’en finissait plus de finir avec des audiences catastrophiques, des idées jamais innovantes et des records de fiasco en termes d’audiences. Le fond a été touché la semaine dernière avec une émission qui a réuni 73 000 spectateurs, du jamais vu pour cette émission et pour ce créneau très concurrentiel. « Il faut avouer que cette année, Le Grand Journal avait atteint des sommets en terme de baisses d’audiences. Depuis le 2 janvier, la moyenne des spectateurs regardant l’émission était de…124 000 soit seulement 0,6% de part de marché. Et plus les semaines passaient, moins on trouvait de solutions du côté des responsables du programme. Mercredi dernier, Le Grand Journal, désormais présenté par Victor Robert, a d’ailleurs affiché un triste record avec seulement 73 000 spectateurs. Il faut dire que la concurrence pour ce créneau horaire est féroce aujourd’hui puisqu’en plus de Touche Pas à Mon Poste sur C8, Quotidien de Yann Barthès (TMC) et C à Vous sur France 5 connaissent des évolutions plus que positives » commente Le Journal du Buzz.

Avec des chiffres pareils, pas grand monde ne va regretter cette émission qui avait pourtant atteint des sommets à l’époque où elle était présentée par Michel Denisot, de 2004 à 2012. Si le cœur de l’émission et le niveau des chroniqueurs n’a jamais été de grande qualité, l’émission tirait son épingle du jeu avec des invités prestigieux et des créations originales qui venaient la ponctuer. La suppression du "Zapping", puis des "Guignols" et enfin la nouvelle version décevante du "Petit Journal" ont accéléré l’agonie de l’émission. Reste maintenant à voir si le groupe Canal, en dehors de D8 a l’imagination pour trouver un nouveau concept pour ce créneau qui a pour vocation d’améliorer l’image de marque de la chaine cryptée.