NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







L'imaginaire en couverture





Inspiré par le fameux magazine New Yorkais, le New Yorker qui fait la part belle aux illustrations et dont les couvertures redoublent de créativité, The Parisianer est une revue imaginaire. Son concept : demander à des dessinateurs de concevoir une couverture évoquant Paris.


L'imaginaire en couverture
Jamais fausses unes n’ont été aussi inspirantes. Les couvertures sont le credo du Parisianer. Mais pour brouiller les pistes, la revue est imaginaire. Sans contenu. Les couv elles, existent bel et bien. Elles sont l’œuvre de 130 artistes, à la fois fans de la ville lumière et toqués d'arts graphiques.
 
Les initiateurs et directeurs artistiques du projet, Michael Prigent et Aurélie Pollet, ont voulu créer « une version parisienne, surprenante et contemporaine des couvertures du New Yorker, qui évoquent pour beaucoup d'illustrateurs une tradition de raffinement et de diversité graphique. »

Résultat, l’hebdomadaire parisien totalement fictif arbore des couvertures qui ne le sont pas. Chacune à sa manière raconte une histoire dont Paris serait le personnage principal. Les angles sont choisis au petit bonheur la chance. On n’est pas loin d’un inventaire à la Prévert : touristes, Seine, Tour Eiffel, Notre Dame, toits, métro, Pompidou, engueulades ou embouteillages… Sans oublier les Parisiens, bien sûr. Cet urbain très particulier.
 
The Parisianer, est un condensé de Paris illustré par une centaine d'illustrateurs, artistes reconnus et jeunes créateurs. Ils ont joué le jeu : livrer leur vision de Paris en une image. Les illustrations, poétiques ou caustiques, décalées ou réalistes sont regroupées dans un livre hautement graphique et… indispensable. Très parisien, en somme.
 
The Parisianer, Les couvertures d’un magazine imaginaire, (10/18).

L'imaginaire en couverture