NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







La Chine annonce une croissance de 7,6% en 2013





Selon un rapport gouvernemental publié par un média d’Etat, la croissance chinoise en 2013 est « probablement » de 7,6%. C’est mieux que l’objectif que s’était fixé Pékin mais moins bien que l'an passé.


Le gouvernement a transmis un rapport officiel à l’Assemblée populaire nationale (ANP), chambre législative du Parti communiste au pouvoir. Le rapport annonce une croissance de 7,6% et justifie une progression inférieure à celle de l’année passée.

C’est l’agence de presse officielle Chine nouvelle qui a publié l’information. Elle accompagne la nouvelle du commentaire de Xu Shaohi, ministre et responsable de la Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC). « Nous ne pouvons pas nier qu'une pression à la baisse a pesé sur la croissance économique » justifie-t-il. Dans un contexte général de recherche de la croissance, les déclarations du ministre montrent que la problématique a  été au cœur des préoccupations pour le gouvernement chinois « les incertitudes sur la reprise économique mondiale et (le fait que) les marchés internationaux n'étaient pas parvenus à générer une demande forte. » C’est avant tout sur le niveau de ses exportations que la Chine s’inquiète d’un ralentissement général.

Bilan en demi teinte

En 2012, la Chine avait officialisé un taux de croissance de 7,7%. C’était à l’époque la croissance la plus faible depuis 2000. En publiant un chiffre encore inférieur, l’Etat Chinois pourrait craindre une baisse de son développement qui aurait mis un coup d’arrêt à ses aspirations de développement et d’investissements.

En atteignant une croissance de 7,6%, le pays dépasse cependant ses prévisions. En mars, Pékin avait annoncé un objectif de 7,5% pour 2013. Les commentateurs relèvent que la Chine se montre chaque année prudente dans ses prévisions et dépasse généralement ses objectifs. Cette année, le phénomène s’est reproduit de justesse et c’est la croissance économique de 7,8% au troisième semestre qui a permis ce résultat. Les deux trimestres précédents avaient connu des ralentissements plus importants que ce que les autorités avaient prophétisées.

Chaque année, l’annonce des chiffres de la croissance est cruciale pour Pékin, c’est l’occasion pour le régime de confirmer son « miracle de la croissance ».