NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







La poule poubelle





Et roule ma poule. Il ne faut pas négliger les poules. Outre le fait qu’elles donnent des œufs, en Dordogne, elles réduisent également les déchets ménagers. En voilà une initiative qu’elle est bonne.


La poule poubelle
Il y a les chèvres tondeuses. Il y a le lombricompostage, mot retenu l’année dernière, par le dictionnaire Larousse, pour parler très simplement du compost. Aujourd’hui, il y a les poules mangeuses de déchets ménagers. Cette initiative venue de Belgique, a été adoptée par huit communes de Dordogne. Si cela peut faire sourire. C’est très simple. Et surtout, hyper efficace sur le terrain.
 
En gros, et selon le quotidien Sud-Ouest, le Syndicat Départemental des Déchets de Dordogne, (SMD3) a décidé d'offrir des poules aux habitants qui le souhaitent. Ces derniers se disent ravis. Oui, mais une poule, pour quoi faire ? Question déchets ménagers et organiques, l’action du gallinacé, est loin d’être négligeable : elle mange tous les restes : du pain, à la viande, en passant par le poisson ou les fruits. Tous les déchets y passent.

Mieux, l’année dernière, avec 480 poules réparties sur cent foyers et huit communes de Dordogne, ce sont 60 tonnes de déchets qui ont ainsi été traités. Les foyers qui acceptent des poules, recevront une subvention de 10 € par gallinacé, dans la limite de quatre par maison.

C’est un principe de bon sens, écologique et naturel. Les poules sont en effet, susceptibles d’ingérer 150 kilos de déchets par an, ce qui n’est pas rien. Dans le même temps, elles peuvent pondre jusqu’à 200 œufs. C’est donc tout bénèf : plus de sacs poubelles, des omelettes, des œufs au plat, brouillés ou à la coque à chaque repas !
 
Pour commencer, les participants au projet, recevront un sac de grains ainsi qu’un petit poulailler sommaire. Les poules seront ensuite livrées à la rentrée, parce que l’été, on ne sait pas très bien quoi en faire, si jamais on part en vacances...

La poule poubelle