NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







« La première fois, je n’osais pas y mettre le doigt »

Yann, 51 ans, nous raconte son expérience.





La première fois est un passage obligé avant de pouvoir intégrer les bons gestes et devenir un véritable pro. Si cette première fois soulève souvent en amont une multitude de questionnements et de doutes, elle est toujours très bénéfique et laisse généralement un bon souvenir.


Depuis quelques jours, Yann le fait tout seul devant son miroir: "J’ai dû y aller progressivement, et je n’ai pas été déçu !"
Depuis quelques jours, Yann le fait tout seul devant son miroir: "J’ai dû y aller progressivement, et je n’ai pas été déçu !"

Comment s’est passée votre première fois ?

Je dirais que ma première fois s’est plutôt bien passée, même si je n’en menais pas large à l’époque ! En fait je me suis posé beaucoup de questions avant de me décider. J’étais plutôt anxieux à l’idée de devoir y mettre le doigt… J’avais peur d’être maladroit et j’étais persuadé que toucher cet organe serait douloureux. Mais au final je me suis lancé ! Bon, cela ne s’est pas fait en cinq minutes non plus. J’ai dû y aller progressivement, et je n’ai pas été déçu ! 

Comment avez-vous compris que c’était le moment ?

Je m’étais beaucoup « documenté » sur Internet et j’avais aussi lu un certain nombre de témoignages sur des forums, qui faisaient état de choses positives mais parfois aussi de choses négatives. Et au final, je n’arrivais pas à peser le pour et le contre dans tout ceci, donc j’ai décidé de me lancer pour me faire ma propre opinion. C’est vraiment à ce moment-là que j’ai compris que j’étais prêt. Et puis j’avais vraiment envie de tester depuis longtemps ; il était grand temps de le faire. Peut-être que si c’était à refaire, je le ferais plus tôt. J’ai l’impression d’avoir perdu du temps…

Quel(s) changement(s) avez-vous remarqué(s) depuis ?

J’ai remarqué pas mal de changements à plusieurs niveaux. C’est d’abord ma vision des choses qui a changé. Je me faisais une fausse idée des lentilles de contact. Je croyais qu’on les sentait en permanence, qu’elles étaient horriblement difficiles à poser et à retirer, qu’elles impliquaient beaucoup de contraintes… Alors que c’est totalement l’inverse ! Autre changement, j’ai vraiment le sentiment d’avoir gagné en confort, au quotidien. Mes lentilles suivent tous les mouvements de mes yeux et m’ouvre ainsi un plus grand champ de vision, ce qui est plutôt agréable !

Que conseilleriez-vous à ceux qui vont le faire pour la première fois ?

Déjà je leur dirais de ne pas faire comme moi, de ne pas perdre de temps inutilement sur Internet. Je pense que le mieux est vraiment de consulter un ophtalmo, qui vous prescrira les lentilles qui vous correspondent le mieux. Ça c’est la première étape. Ensuite, il est préférable d’aller voir un opticien Optic 2000 pour savoir comment bien vivre avec ses lentilles au quotidien, comment on les met, comment on les enlève, comment on les nettoie, quelles précautions il faut prendre, etc… Une excellente occasion de lever les derniers doutes avant de se retrouver seul devant son miroir.

Pour finir, quel mot résumerait le mieux votre expérience ?

En un mot c’est difficile… Je vais plutôt en choisir trois. Je dirais « étape » dans le sens ou ma première fois a quand même marqué un sacré changement dans ma vie, « surprise » parce que j’ai vite compris que je m’étais fait des frayeurs pour rien, et bien sûr « proximité » parce que mon opticien Optic 2000 a joué un rôle primordial pour ma première fois. Il est toujours disponible depuis ce jour-là pour répondre à mes moindres interrogations. Alors je vous conseille de poser toutes vos questions à votre opticien Optic 2000 ; cela vous évitera de commettre certaines erreurs !




« La première fois, je n’osais pas y mettre le doigt »
Optic 2000, première enseigne française de distribution optique, met à votre service son réseau de 1200 opticiens implantés sur tout le territoire.

L’enseigne s’est engagée en 2011 dans une démarche de certification AFNOR attestant du professionnalisme de ses opticiens et de la qualité de service mise en œuvre auprès de ses clients. Si vous souhaitez passer aux lentilles, vous trouverez conseil gratuitement auprès de votre opticien Optic 2000.

La délivrance des lentilles de contact est soumise à prescription médicale, et nécessite une ordonnance de votre ophtalmologiste. Liste des points de vente Optic 2000 disponible sur : https://www.optic2000.com/espace-magasins

Retrouvez les engagements sur la lentille de la part d’Optic 2000 sur https://www.optic2000.com/lentilles-de-contact.html



Crédit photo: © Ivonne Wierink - Fotolia.com