NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







La randonnée : sport universel ?





Seul, en groupe ou en famille, la randonnée est une activité de plus en plus prisée par les Français. Sport facile d’accès, il combine les bienfaits de la nature avec ceux de la culture. Car les chemins des randonnées sont l’occasion de découvrir des recoins de France, et de s’évader, le temps d’un week-end, du tumulte de villes et de la vie professionnelle.


La randonnée : sport universel ?
Il fut un temps où la marche à pied jouissait d’une image vieillissante. Mais la randonnée n’est plus le sport du troisième âge décrit et moqué par certains. Signe que la marche attire de nouveau les sportifs, le nombre de licenciés de la Fédération française de randonnée pédestre augmente ainsi chaque année de 2 à 3 %. Une progression continue qui oublie d’ailleurs bon nombre de pratiquants sauvages qui organisent leurs périples par leurs propres moyens.
 
Car la randonnée n’est pas un sport très onéreux ni même compliqué à pratiquer. Moyennant quelques kilomètres à partir du centre de n’importe quelle ville de taille moyenne ou grande, on a tôt fait de se retrouver à proximité de nombreux sentiers. Marseille a le grand site de Sainte Victoire, Toulouse a les Pyrénées et le parc du Haut-Languedoc, Lyon se trouve à deux pas des Alpes et du Vercors, Paris est à proximité du parc naturel du Vexin. La liste est encore longue ! Et pour les marcheurs qui souhaiteraient prolonger leur effort au-delà d’une journée, le bivouac demeure une solution économique et pittoresque. Quant à ceux qui ne boudent pas un peu de confort, ils peuvent s’offrir une étape en hôtel dans un site ou village de leur intérêt. La randonnée en offre ainsi pour tout les goûts et pour toute les bourses
 
Par ailleurs, le renouvellement et le rajeunissement de la population de randonneurs en France ne sont pas sans lien avec la modernisation de sa pratique. Rien de plus simple aujourd’hui que d’organiser un périple. Sur internet, de nombreux pratiquants échangent leurs recommandations et partagent leurs itinéraires. Partout en France, les offices de tourisme des localités propices à la marche à pieds sont capables de conseiller le randonneur sur les itinéraires. Les plus technophiles s’équipent d’un GPS pour trouver leur chemin en temps réels, tandis que les improvisateurs se contentent de suivre les petits panneaux jaunes.
 
Loin d’être réservée aux séniors, la randonnée pédestre s’affirme aujourd’hui un loisir accessible. Les Français semblent en effet redécouvrir son universalité et réinvestissent les clubs de marche et surtout les sentiers. Car c’est peut-être cela qui fait le charme de cette discipline : nul besoin de club, de beaucoup de matériel, ou d’organisation pour partir en randonnée. Pour prendre un bon bol d’air au milieu de la nature, il suffit d’enfiler ses chaussures, serrer ses lacets et c’est parti !