NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Le Golem de Pierre Assouline





Pierre Assouline revient avec « Golem », un roman épique aux faux airs de polar.


Le Golem de Pierre Assouline
Le pitch ? On pourrait dire : un faux polar décalé, entre Isaac Bashevis Singer et le film Pi, thriller expérimental de Darren Aronofsky. Derrière l’humour et le côté off beat, Pierre Assouline s’en paye une tranche. L’auteur aborde en effet des sujets non seulement pointus, mais contemporains et chauds bouillants. Il est ainsi question de l’intelligence artificielle, des neurosciences, de la neurologie, des lobbies pharmaceutiques, du « transhumanisme » cher à Mark Zuckerberg, de la mémoire, du cerveau artificiel, avec une pointe de Judaïsme et de folklore Ashkénaze. Le tout, bien secoué et bien amené, a pour résultat, une fable truculente et incontestablement intelligente.
 
Il est question de Gustave Meyer, un vieux Juif épileptique, sauvage et champion d’échecs. Son ex-femme, Marie, vient de mourir dans un accident de voiture. Tout porte à croire qu’elle a été assassinée, à plus forte raison, car son hobby était de lancer des alertes sur son blog. Militante et alternative, elle y critiquait les machinations des laboratoires et de l’industrie pharmaceutiques. Son dada : dénoncer les dérives du « transhumanisme », celles de l’Humanité augmentée. Gustave quant à lui, par un autre biais, est personnellement concerné par la problématique de l’homme augmenté.

Malheureusement, il est également soupçonné du meurtre de son ex-femme. Il prend la tangente, se déplace à droite et à gauche, ce qui donne au livre un côté cosmopolite : pour les besoins de son enquête, Gustave se rend à Londres, à Oxford, à Cracovie, à Prague... À ses trousses, sont lancées deux femmes au caractère explosif, Nina, la policière bisexuelle, et Emma, la propre fille de Gustave. De recherches en bibliothèques sur la Kabbale en rencontres avec des spécialistes des neurosciences, les théories les plus anciennes et les plus futuristes l’amènent à comprendre qu’il est une sorte de nouveau « Golem », lointain descendant de la créature artificielle, née dans le ghetto de Prague au XVIIème siècle. Rythmé, haletant, Golem est un roman contemporain où les possibilités inédites d’évolution de l’humanité se frottent aux mythes et aux traditions ancestrales.
 
Golem, Pierre Assouline, (Gallimard).