NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Le premier distributeur automatique de cannabis a été installé au Etats-Unis





Dans l’Etat du Colorado aux Etats-Unis, un entrepreneur vient d’installer le premier distributeur automatique de cannabis du monde. Un certain nombre de précautions ont été prises par son concepteur pour éviter que les personnes mineures puissent se servir.


Le premier distributeur automatique de cannabis a été installé au Etats-Unis
Depuis le 1er janvier 2014, l’Etat du Colorado a légalisé le cannabis pour des usages non médicaux. C’est le premier Etat américain a avoir fait passer ce type de légalisation. Les personnes âgées de 21 ans ont le droit détenir jusqu’à 28,3 g de cette drogue pour leur usage personnel.

Très vite, les entrepreneurs locaux ont compris qu’un nouveau secteur s’ouvrait. C’est le cas de Stephan Shearin, qui a lancé la machine « ZaZZZ », distributeur automatique de cannabis et de produits dérivés. Interviewé par une chaine de télévision américaine (ci-dessous), il se veut rassurant sur la sécurité « j’ai une fille de douze ans et je ne voudrais pas qu’elle puisse avoir accès à ce genre de produits » explique-t-il.

Du coup, la machine est équipée d’un lecteur biométrique, de caméras et de lecteur de permis de conduire. Le but est de s’assurer que le détenteur du permis correspond aux critères légaux mais aussi que c’est bien lui qui se présente pour l’achat.

Pas pour un lieu public

Alors que la loi autorise le cannabis pour un usage récréatif, la machine de Stephan Shearin ne sera pas installée dans un lieu public. Le premier exemplaire de la ZaZZ a été déposé dans un dispensaire d’herbes au grand bonheur se son directeur dont le magasin a été cité par des médias du monde entier. 

Les autorités locales ont expliqué aux journalistes américains que des règles de sécurité encore plus strictes devraient être développées avant d'envisager que ce type de machines soient installées dans des lieux publics.

La machine a beaucoup fait parler d’elle aux Etats-Unis. Au-delà du caractère surprenant à prime abord, beaucoup lui reconnaissent un côté rassurant et pratique. Pour les quinze Etats qui commercialisent du cannabis, pour raisons médicales ou récréatives, les questions de sécurité sont encore au coeur des débats.