NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Le retour du 3310, la nostalgie n’est pas un argument de vente suffisant





Le téléphone portable mythique Nokia 3310 a été relancé par le groupe HMD qui a repris la marque. Une sortie qui surfe sur la mode du retro mais dont le succès ne semble pas garanti. Etre attaché à son ancien téléphone de lycée ne suffit certainement pas pour renoncer aux smartphones.


ILD
ILD
Le 3310, téléphone mythique des années 2000. Tout le monde ou presque se souvient de ce téléphone, des deux barres de batterie et de réseau, de l’activation et la désactivation du clavier ou encore Snake. Une nostalgie généralisée autour du plus grand succès de la marque Nokia. Un succès tel que le groupe HMD qui possède la marque n’a pas résisté à la tentation de surfer sur cette vague. « 15 ans plus tard, à l'époque des smartphones fragiles et dont l'autonomie se compte en heures plutôt qu'en jour, l'annonce du retour du 3310 par HMD a donc déchainé les passions. Malheureusement, l'enthousiasme a vite laissé place à une déception inévitable au vu des attentes. Mais ce mobile est-il vraiment une madeleine de Proust un peu rance ou est-il simplement plombé par une histoire trop pesante ? » s’est demandé le site spécialisé Les Numériques qui a effectué un test très complet de l’appareil.
 
Le verdict est sans appel, le téléphone a très peu d’arguments. S’il a sur faire parler de lui, on voit mal quelle cible pourrait correspondre à l’appareil. « Le mobile est coincé entre deux époques. Trop éloigné du 3310 pour satisfaire les nostalgiques et trop éloigné des standards actuels de la téléphonie mobile pour convaincre les nouveaux arrivants. Nokia s'est mis seul dans une position inconfortable. Ressortir des 3310 reconditionnés aurait été qualifié de coup marketing fumeux et aurait été difficilement justifiable technologiquement, tandis que changer la recette c'était forcément prendre le risque de s'exposer à des comparaisons peu flatteuses pour le nouveau mobile. Finalement, ce 3310 n'est rien de plus qu'un feature phone correct, qui n'en demandait pas tant » explique le site spécialisé.
 
Lire ici en intégralité l’analyse du site Les Numériques