NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Nintendo et Microsoft misent sur les jeux





Une console de salon n'est rien d'autre qu'une boîte tout juste bonne à caler une porte si aucun jeu digne de ce nom ne l'accompagne. C'est un problème qui frappe tout aussi bien Microsoft que Nintendo.


Nintendo et Microsoft misent sur les jeux
Coup sur coup, les deux constructeurs ont lancé ou annoncé des jeux à même de faire vendre leurs consoles. Nintendo est dans la situation la plus désespérée : le constructeur japonais n'a vendu que 2,72 millions de sa Wii U durant les douze derniers mois faute d'une logithèque suffisamment garnie. Il faut dire que Nintendo s'est aliéné une bonne partie des éditeurs qui comptent, qui tous ont abandonné la console et sa manette/tablette sur le bord de la route pour mieux investir la concurrence.
 
En lançant Super Mario Kart 8, Nintendo espère enfin retourner la tendance. Comme toujours chez l'éditeur, le jeu est une vraie réussite en s'adressant aux joueurs les plus nostalgiques comme les nouveaux-venus. Endiablé, frais et amusant, ce nouvel opus du jeu de courses aura t-il les reins suffisamment solides pour relancer la carrière de la Wii U ?
 
Du côté de Microsoft, la situation est moins grave. Face à la PlayStation 4 de Sony qui caracole en tête des ventes, la Xbox One rencontre certes des difficultés : durant le même laps de temps, il s'en est 5 millions d'unités, contre 7 millions pour la PS4. Mais Microsoft a du répondant en matière de jeu. Titanfall, le jeu phénomène dans lequel le joueur détruit tout ce qui bouge dans un robot armé jusqu'aux dents, est le titre le plus populaire du mois d'avril. Et en annonçant Halo 5 : Guardians pour l'automne 2015, le constructeur mise sur une valeur sûre qui devrait attirer de nouveaux joueurs.
 
De plus, Microsoft va lancer en juin une nouvelle version de la Xbox One, sans le boîtier Kinect de reconnaissance des mouvements, et vendu 100 euros de moins. La Xbox One sera ainsi au même niveau de prix que la PlayStation 4. Le constructeur américain prend donc les grands moyens pour s'imposer sur le marché, au risque d'amoindrir la vision de plateforme complète qu'il avait formulé pour sa console. Le pragmatisme parle…