NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Ouverture d’une liste d’attente pour les Google Glass





Google a modifié les conditions restrictives pour l’acquisition de ses célèbres lunettes. Désormais une liste d’attente est en ligne pour ceux qui souhaitent se les procurer. La concurrence commence à se manifester et l'entreprise veut soigner sa stratégie marketing et commerciale


Les Google Glass ne sont plus uniquement réservées aux développeurs et quelques privilégiés qui entraient dans les critères sélectifs de l’entreprise.
 
L’entreprise du premier moteur de recherches a créé l'engouement autour de son produit en ouvrant en plusieurs étapes son accessibilité. Après un public très spécialisé, il était devenu possible aux happy few de les proposer à leurs amis. Cette stratégie de l'exclusivité prend un nouveau tournant, puisque désormais, le tout-venant peut espérer s'en procurer un exemplaire en s'inscrivant sur une liste d'attente en ligne.

Conserver l’image de produit d’exception

Néanmoins l’ouverture d’une liste d’attente ne rime pas avec la démocratisation d’un produit qui ne sera pas commercialisé en grandes séries avant 2014.
 
La stratégie marketing de l’entreprise continue à donner l’eau à la bouche des technophiles. La liste d’attente qui vient d’être ouverte invite ceux qui le souhaitent à s’engager à acheter les Google Glass Explorer « si une place se libère ». Le but étant de rappeler qu’avant 2014, seuls les privilégiés auront la chance de débourser 1 500 $ pour acquérir un exemplaire.
 
Le groupe a expliqué que cette nouvelle initiative faisait pas partie d’une campagne de déploiement mais d’un nouveau degré d’expansion du programme Explorer. Pour l’heure aucun chiffre n’a été avancé sur le nombre de produits qui seront accessibles par liste d’attente.

La concurrence se mobilise

Google en a profité pour annoncer la nouvelle fonction musicale des lunettes. Grace au service Play Music. L’entreprise vendra ses propres écouteurs compatibles pour la modique somme de 85 dollars. Un système de reconnaissance de morceaux devrait également être installé sur le dispositif.
 
La position de précurseur de Google sur les lunettes intelligentes est incontestée depuis l’annonce en juin 2012 du produit. Deux ans plus tard, sur le marché ultra concurrentiel des nouvelles technologies, des ombres se dessinent. Les entreprises Samsung, Microsoft, Laster Technologies et d'autres ne font plus mystère de leur ambition dans le domaine. On comprend mieux le soin extrême que met Google dans sa campagne de marketing et de commercialisation du produit.