NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Paiement par mobile : Orange y croit





Ça s’appelle le mobile banking, soit le paiement grâce à un smartphone. Et la bonne nouvelle, c’est qu’en France, Orange y croit.


Paiement par mobile : Orange y croit
Ce qu’on appelle le mobile banking, soit le paiement via un téléphone portable, est une innovation qui a vu le jour en Afrique. La nouveauté n’est pas le procédé, mais le fait que ce dispositif ait toutes ses chances d’arriver en France et de prendre rapidement. Ce n’est pas moi qui le dit, mais le Président directeur général d’Orange, Stéphane Richard.

Il est persuadé que ce système de paiement, par le biais d’un téléphone portable, qui compte déjà, à ce jour, dix millions d'usagers en Afrique, va débarquer et se développer en France. Il en est sûr, et ce ne sont pas les chiffres d’utilisateurs en Afrique qui devraient le contredire. Ces dix millions de conommateurs génèrent un volume de transactions qui est à peu près l'équivalent du chiffre d'affaires d’Orange, dans la région, soit quatre milliards d'euros.

Ce qui est sûr, c’est que le mobile banking s’est développé à vitesse Grand V en Afrique, probablement pour des raisons différentes qu’en France : « il y a peu de banques, peu d'infrastructures et peu de distributeurs de billets. »

La semaine dernière, à Aix-en-Provence, aux Rencontres économiques, lors d'une conférence sur « les technologies de rupture », le PDG d’Orange s’est dit confiant. De plus, le paiement par téléphone portable, ou mobile banking, qui a pris « une ampleur considérable en Afrique », pourrait bien faire de même en France, ainsi qu’en Europe. Ainsi, il a précisé : « Il y a quelque chose à faire en France, car cela peut apporter des services qui n'existent pas aujourd'hui, comme effectuer des transferts instantanés entre des membres d'une famille ou d'une communauté ou mobiliser cet argent pour faire des transactions chez des commerçants ou faire des retraits. »
 
Par ailleurs, et pour conclure, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, insiste sur la simplicité d'usage du processus. Facilité qu’il souhaite, avec Orange, apporter à tout le monde, et pas seulement aux gens qui n'ont pas de compte bancaire. En France, on attend donc le mobile banking de pied ferme.
 
 

Paiement par mobile : Orange y croit